Discussion:Communiqué de presse

De Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo

Attention

J'avais demandé à Némolivier de faire un pdf parce que l'on pensait le communiqué figé. Si l'on recommence à travailler dessus, il faudrait le faire dans la page de l'article au lieu de poster des pdf et des odt qui ne sont pas facilement modifiables. Agnès 30 mars 2009 à 08:26 (CEST)

Attention

J'ai supprimé la version précédente du communiqué pour ne laisser que la version « courriel » (Ça faisait doublon, et je pense que la version courriel actuelle est bien mieux). J'invite les modos qui ne sont pas d'accord à anuler ce dernier changement et la présente note. --Loup 18 août 2009 à 09:30 (CEST)

Très juste ! J'ai des modifications à faire (ajouter déplacement _des doigts_ et de la main)mais je ne sais pas vraiment où les faire. — paragraphe 3 : « déplacement _des doigts_ et de la main » — paragraphe 4 je mettrais « _le_ groupe de travail fr-dvorak-bépo » (quoique « groupe de travail » ne soit pas bien heureux)

La « bande à bépo » ? Plus sérieusement, on peut dire « le groupe bépo, un groupe de travail informel par internet». C'est un peu plus long mais peut-être moins malheureux. Galbolle 31 mars 2009 à 17:23 (CEST)

— paragraphe 5 ajouter quelque part « en passant à une frappe à l'aveugle » ? Préciser que c'est plutôt bénéfique. nemolivier 31 mars 2009 à 15:52 (CEST)

Bonjour,

J'ai relu le communiqué fourni et apporté pas mal de modifications (plus ou moins importantes).

Remarques générales:

  • Le texte s'attarde sur des aspects non essentiels (historique, détail sur les pilotes, etc.) qu'il me semble préférable de placer en note, voire de supprimer carrément;
  • Parfois des mots superflus -> préférer la concision, être le moins verbeux possible.
  • L'avantage du bépo n'est pas immédiatement mis en avant, l'azerty pas assez déprécié.
  • Les liens ne sont pas cohérents (certains sont non-lisibles, juste cliquables; d'autres sont lisibles mais bien trop longs (ça embrouille le texte en général). Je les ai remplacés par des liens lisibles et simples (il faudra donc créer des redirections adéquates vers les pages dont les url sont complexes).

Considérant cela, j'ai réécrit l'ensemble. Les suppressions m'ont fait gagné de la place, et j'ai même pu ajouter un détail ou deux (vous en jugerez). --> la taille des polices est donc plus grosse, de même que l'image. (liens obsolètes supprimés) - Flamme (27 mars 2009)


Bonjour Flamme
Merci pour ta contribution. J'ai jeté un œil sur le pdf : les liens ne sont pas cliquables, du moins chez moi (ubuntu).
Youenn 27 mars 2009 à 13:34 (CET)
Oui, les liens ne sont pas cliquables, car ces adresses n'existent pas (c'est juste une proposition). De plus, une communication par le net va se faire par des articles et des liens envoyant directement sur le site, non? Le PDF, c'est pour une impression et une diffusion physique, si je ne m'abuse? - Flamme
je suis un lent et un distrait, je viens seulement de comprendre ton histoire de lien et le fait que cela implique des redirections. N'imprimant jamais les pdf, cela m'était sorti de la tête que cela se faisait. Youenn
Salut Flamme,
J'aime bien ton cp, sauf le dernier paragraphe, je ne trouve pas que ce soit très judicieux de trop se lier à Beaujoie/Typematrix (dans la présentation). Ici, ça fait office de conclusion, on a l'impression que bépo n'est qu'une offre commerciale de tm. A contrario, l'aspect «libre» du projet est complètement passé sous silence, alors que c'est important, en terme d'image aussi. Un journaliste ne va pas nous regarder pareil selon qui on est, et on n'en parle pas du tout.
Je pense qu'il faut que l'on décide clairement de la place qu'on réserve à tm/beaujoie dans le communiqué (je serais partisan d'une note en bas de page), et ajouter un mot sur le fonctionnement du groupe bépo. Qu'en pense la foule?Galbolle 29 mars 2009 à 14:17 (CEST)
Bonjour. La première chose que je me suis dit après la découverte du Bépo, c'est: "Génial, mais où peut-on trouver un clavier comme ça?" C'est embêtant de promouvoir une marque en particulier, mais c'est pour l'instant la seule... Comment faire pour parler tout de suite d'une solution pratique? car la colle, le scotch ou la méthode dactylo-qui-ne-regarde-jamais-son-clavier, ce n'est pas comme ça que le monde sera conquis :D. En ce qui concerne l'aspect libre, pour moi c'est très bien, mais est-ce convaincant pour l'utilisateur lambda? je ne sais pas trop. Qui visez-vous en premier lieu, les informaticiens? tout le monde? - Flamme
Ok, je pense que le mieux serait de séparer l'information «il existe des claviers et des autocollants» et le détail des marques. Je pense à une phrase «Pour se mettre au bépo, il existe un kit d'autocollants¹ et des claviers ergonomiques avec marquage bépo²» (avec en note ¹Beaujoie: www.beaujoie.com/bepo ²TypeMatrix: www.typematrix.com/bepo). Ça permettrait de ne pas franchir la ligne rouge de la pub. Pour le côté «libre», effectivement ça attire plus les informaticiens, mais le côté «innovation issue d'un groupe formé sur internet et travaillant par internet» peut attiser la curiosité des journalistes, ce qui est le but d'un cp.Galbolle
Vu que Beaujoie et Typematrix sont les premiers à croire en nous, je ne vois pas de problème à leur faire un peu de pub. La problèmatique serait bien sûr différentes si une dizaine de constructeurs vendaient des claviers bépo au grand public… Et accessoirement, je ne vois pas l'intérêt de suggérer l'achat de claviers vierges pour y coller des autocollants. (Et aussi, merci de signer vos interventions avec quatre ~ (altgr+K), parce qu'on ne s'y retrouve plus). Agnès 30 mars 2009 à 08:44 (CEST)
Je suis d'accord pour les citer/recommander, simplement ça fait très mauvais effet si on a l'impression que le bépo n'est qu'une pub pour tm (et accessoirement beaujoie). La ml et les interventions linuxfr donnent parfois cette impression au béotien futur bépotien, je pense qu'il faut y faire attention et bien marquer notre indépendance bienveillante. De ce point de vue, la nouvelle version est presque bien.Galbolle 30 mars 2009 à 09:49 (CEST)
Dans le dernier paragraphe, je rappellerai que « le bépo est fait pour taper à l'aveugle et que chacun peut sans problème garder son clavier avec marquage azerty ; sinon, des autocollants et des claviers ergonomiquers marqués sont disponibles ». Ce qui m'inquiète, et que je n'avais pas encore formulé explicitement, c'est que le premier réflexe quand on te fait la pub d'un truc gratuit, c'est de chercher où est le coût caché. Il ne faut pas que Beaujoie et tm apparaissent comme ce coût caché, sinon ça ruine tout. (C'est une remarque par rapport à l'argument d'Agnès, la version actuelle du cp est pas mal de ce point de vue.) Galbolle 30 mars 2009 à 09:56 (CEST)
Je suis d'accord avec Agnès en ce qui concerne TypeMatrix et Beaujoie. Par contre, la solution "clavier vierge + autocollants" me semble au contraire la solution la plus pratique (TM propose d'ailleurs en premier lieu les vierges sur sa page). Et je ne comprends pas qu'on veuille s'embêter à faire produire des claviers marqués, des skins et des autocollants si c'est pour dire ensuite "le bépo est fait pour taper à l'aveugle". Ça ne me semble pas être un discours cohérent. - Flamme 30 mars 2009 à 11:56 (CEST)
Le discours est cohérent: c'est fait pour taper à l'aveugle, mais on peut adopter un marquage pour plus de confort. Les autocollants sont opaques, donc le plus pratique/économique, c'est de les coller sur son clavier actuel, ou de redécorer avec un clavier à 2€ trouvé chez le kirghize du coin. Il faut qu'il figure quelque part une phrase qui dit « vous pouvez vous mettre au bépo sans rien acheter », sinon on a l'air d'une opération de com' de typematrix et ça fait mauvais effet. Pourquoi ne pas essayer l'humour? « Si vous voulez un marquage bépo sur votre clavier sans lui refaire une beauté au marqueur, [tralala beaujoie/tm] ».Galbolle 30 mars 2009 à 12:10 (CEST)
Mon humour est en général peu apprécié (trop noir). Je préfère ne pas essayer. ^^ Flamme 30 mars 2009 à 13:20 (CEST)
Note: je suis navré d'avoir proposé du PDF et de l'ODT, mais je lis souvent sur Wikpédia "faites des propositions dans la page discussion AVANT de faire des modifications dans la page". C'était par simple respect du travail déjà accompli. Je m'attendais pas à ce qu'on me fasse le reproche inverse. - Flamme 30 mars 2009 à 11:56 (CEST)
La problématique de Wikipédia n'est pas la même, et l'ampleur du wiki (en nombre de pages et de participants) n'a rien à voir avec le bépo. Pour un document de travail tel que le communiqué, c'est plus pratique de pouvoir tous y retoucher. Agnès 30 mars 2009 à 12:27 (CEST)
Voilà, j'ai mis le texte en ligne. Je préfère vous laisser faire les modifications que vous souhaitez. Flamme 30 mars 2009 à 13:20 (CEST)
Considérant les remarques ci-dessus, voici une nouvelle version. J'en ai profité pour alléger encore le style et reformuler certains passages. -----> version 2. - Flamme
Dernière remarque, pour la v2, je remplacerai «libre» dans «dont les recherches et les produits sont libres et accessibles à tous» par « ouvert ». Ça donnerait quelquechose comme «[...] par un groupe de travail sur internet. L'accès à leurs recherches est ouvert à tous, et les logiciels qu'ils ont produit sont libres et gratuits.» Ça fait une phrase de plus, mais les «recherches libres», ça n'est pas très heureux comme formulation.

Claviers vierges ou pas ? Typematrix ne présente les claviers vierges en permier que parce que ce sont les seuls à pouvoir permettre l'usage de la skin transparente (tout le monde ne veut pas un clavier noir). Les autocollants, eux, sont totalement opaques, et peuvent être utilisés aussi bien sur un clavier marqué que sur un clavier vierge. D'ailleurs, les Typematrix ne sont pas vraiment adaptés aux autocollants, puisque les marques sur F/J / E/T sont au milieu, et pas en bas de la touche, et que les autocollants Beaujoie n'intègrent pas le pavé numérique du TMx. Agnès 30 mars 2009 à 14:02 (CEST)


Bonjour à celui qui lit ça.

Quelques remarques qui ne sont pas de moi... glanées au petit bonheur la chance sur internet.

  • Rédigez un document court, simple, lisible et efficace.
  • Positionnez une idée forte et originale dans chaque paragraphe et n'en proposez pas plus de trois à quatre.
  • Ne vous répandez pas en détails trop complexes

Je crois que cet article s'oriente de plus en plus vers l'article encyclopédique. Louable est l'intention de ne rien oublier... et puis on a sa fierté, on sait pourquoi le I est sur le D et pas le Q, on a envie de l'expliquer à tout le monde... mais c'est pas le bon endroit. Si le fond de cet article (dont les dernières éditions sérieuses remontent à la reine Jeanne) est très correct.

Il pêche par la forme. Il faut tendre vers :

  • 1 titre
  • 1 accroche d'une phrase
  • 2 paragraphe de résumé (sachant que l'accroche a déjà tout dit... )
  • qq paragraphe de détail, sur quelques points précis, avec quelques exemples sympa (sachant que le résumé a dit tout ce que l'accroche n'avait pas dit)
  • les liens et les coordonnées
  • c'est tout

peut-être pourrait-on partir d'une base plus squelletique

Yota 19 janvier 2009 à 22:31 (CET)


salut Flocon.

Bon, moi je veux bien participer à la rédaction de ce fameux communiqué de presse. Si personne ne commence, ça n’ira jamais. ! Comment fait-on ? Un plan ? on reprend la page d’accueil ? on reprend le journal de tiot sur linuxfr ? Nemolivier 19 septembre 2008 à 15:34 (CEST)

En suivant la recherche proposée par Tiot, j'ai vu la présentation standard : un titre accrocheur, un court paragraphe qui donne envie de lire la suite, et enfin le détail (entre 175 et 250 mots). Je pense qu'il ne faut ni partir de la page d'accueil (qui doit être revue selon ces principes), ni du journal de tiot. J'y réfléchis, mais je n'ai pas encore trouvé l'inspiration… Flocondeneige 19 septembre 2008 à 15:54 (CEST)

Pour le premier paragraphe il faut répondre à 5 questions : Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? Pourquoi ?Tiot 19 septembre 2008 à 19:59 (CEST)

Et pour l'instant, c'est bien trop compliqué, même moi je lâche avant d'avoir fini de le lire… Flocondeneige 19 septembre 2008 à 21:28 (CEST)
Il y a deux lignes… j’ai fait un test avec ma copine, elle dit que ça passe bien Nemolivier
Sur l'écran de l'eeepc, ça fait plutôt 5 lignes et demie, et 3 phrases. En plus, elles sont compliquées alors qu'il est recommandé de faire des phrases courtes (voire percutantes) Flocondeneige 20 septembre 2008 à 00:07 (CEST)

J'aime bien la version de gyo, mais sans la deuxième phrase: qui sommes-nous pour dire qu'azerty « n'a plus lieu d'être » Galbolle 21 septembre 2008 à 12:14 (CEST)

Sans doute que l’expression est un peu forte, mais je trouve qu’il faut tout même parler de l’azerty et de son obsolescence, ça donne un certain poids à l’argumentation. Gyo 21 septembre 2008 à 12:26 (CEST)
tu devrais corriger le dernière phrase « Le BÉPO est, de plus, soucieux du respect de la langue française, est plus international » la construction est très étrange… (tu pourras effacer aussi ce message)Tiot 21 septembre 2008 à 12:31 (CEST)

Est-ce qu'il ne faudrait pas deux chapeaux différents suivant qu'on envoie le communiqué aux médias généralistes ou spécialisés informatique? Galbolle 21 septembre 2008 à 23:13 (CEST)


J'ai essayé de faire un plan structuré pour le communiqué de presse, j'ai mis beaucoup de chose (peut-être trop). À première vue il faudrait faire 2 pages maximum avec le chapeau, titre etc. N'hésitez pas à modifier et à en discuter ici. Tiot 26 septembre 2008 à 12:23 (CEST)

Je sais bien qu’il est souvent plus long de réécrire les choses mais on est quand même très proche de la page « pourquoi apprendre le bépo », non ?Nemolivier 27 septembre 2008 à 13:56 (CEST)

Sommaire

Comment faire ?

http://www.google.fr/search?hl=fr&q=comment+r%C3%A9diger+un+communiqu%C3%A9+de+presse&btnG=Rechercher&meta=

Mettons nous d’accord sur une syntaxe :

  • [toto] : passage dont on est pas certain
  • {titi/tata/0} : différents choix possibles
  • <bla> : idée à développer

Trouver un slogan

Si vous voulez que le bépo ai un slogan, faites des propositions (intelligentes ?) sur la page dédiée.

Le communiqué

Titre

  • Tapez vite, bien, et sans douleur avec le {clavier / disposition / 0} BÉPO !
  • [B,É,P,O,… :] {Ils ont/On a} remis les touches [du clavier] à leur place.
  • B, É, P, O : une nouvelle place pour les touches du clavier
  • B, É, P, O : une place plus confortable pour les touches du clavier
  • BÉPO, réconciliez vos doigts avec le clavier
  • BÉPO, un clavier ergonomique et astucieux

Chapeau (1 à 2 phrases)

Version 1

Il ne s'agit pas d'un nouveau matériel, mais d'une alternative libre et gratuite à l'[aberrant]azerty[, utilisable sur n'importe quel ordinateur]. Les symboles présents sur le clavier ont été placées en fonctions de règles d’ergonomie, ce qui diminue les mouvements des doigts, augmente le confort, et peut diminuer les [risques de] {douleurs/pathologies} liées à une utilisation intensive du clavier. De plus, tous les caractères nécessaires à une saisie parfaite du français (et de bien d’autres langues) sont présents. [Ce placement permet de diminuer les risques de pathologies musculo-tendineuses et d’améliorer aussi bien la vitesse de frappe que la précision ou la facilité d’apprentissage.]

Version 2

Il ne s'agit pas d'un nouveau matériel, mais d'une alternative libre et gratuite à l'aberrant AZERTY. Tous les symboles nécessaire à une saisie facile et correcte du français ont été placés de manière logique en fonctions de leur fréquences et de leur utilisation, ce qui diminue les mouvements des doigts et augmente le confort. Ce placement permet de diminuer les risques de pathologies et d’améliorer aussi bien la vitesse de frappe que la précision ou la facilité d’apprentissage.

Autres version (tiot)

La disposition du clavier azerty défie tous les sens de logique. C'est en partant de ce constat qu'un groupe d'internautes ont décidé de remettre les {touches/symboles} dans {le bon ordre/un ordre logique} et ont créé la disposition Bépo. Elle reprend tous les principes posés par le docteur August Dvorak qui a étudié la frappe et inventé une disposition anglophone : le dvorak. Cette disposition diminue fortement le déplacement des doigts ce qui permet d'améliorer le confort, d'augmenter la vitesse de frappe et d'éviter les pathologies.

Autre version (gyo)

Le BÉPO est une nouvelle disposition des touches du clavier ergonomique, qui facilite la frappe en limitant au maximum le déplacement des doigts. [Le BÉPO a pour vocation de remplacer l’AZERTY qui hérite des vieilles machines à écrire. Cette disposition n’a plus lieu d’être car est totalement rendue obsolète depuis l’apparition des claviers informatiques.] Le BÉPO est, de plus, soucieux du respect de la langue française, est plus international et permet de saisir davantages de symboles.

Plus court

Le BÉPO est une nouvelles organisation des symboles présents sur les claviers, destinée a remplacer l’actuel AZERTY. Cette disposition a été pensée de façon a rendre la frappe plus logique, plus confortable, plus ergonomique et optimisée pour l’usage du français. De ce fait elle permet de diminuer la fatigue due à l’usage quotidien d’un clavier et les risques de pathologies de la main et du poignet tout en facilitant l’apprentissage de la frappe à dix doigts et le gain en vitesse.

Corps du communiqué

Conseils
  • Une idée par paragraphe
  • De l'argument le plus fort au plus faible (ou du plus intéressant au moins intéressant)
Plans (à améliorer)
  • L'azerty c'est nul (pourquoi, comment)
  • le docteur dvorak
  • caractère à une place logique
  • Le bépo c'est bien pour le confort
  • pour le Français
  • international, plus de symboles
  • cela s'apprend très vite
  • pour la vitesse et la précision
  • c'est libre, gratuit et multi-OS
  • comment le bépo a été fait
Essai

Il aura fallu à l'équipe du BÉPO plusieurs années de développement et d’affinage pour mettre au point cette disposition de clavier ergonomique, en se fondant sur les travaux du professeur Dvorak.


Cette réorganisation des symboles sur les touches du clavier à des places plus respectueuses de la logique et de l'ergonomie permet un confort de frappe accru, un apprentissage simple et rapide et un usage facile tout en donnant accès à tous les caractères nécessaires à une bonne composition orthographique et typographique du français. Elle permet une diminution des contraintes subies par les doigts, la mains et l’ensemble du membre supérieur lors de l’usage quotidien du clavier. Les pilotes, libres et gratuits, sont facilement installable sur les principaux systèmes d’exploitation.

L'azerty c'est nul (pourquoi, comment)
d'où vient l'azerty
pourquoi c'est nul
les TMS et autres pathologies
Le docteur Dvorak et le Qwerty
caractère à une place logique
travail sur la statistique
les lettres les plus courantes se trouvent sous les doigts
Le bépo c'est bien pour le confort
les doigts se déplacent beaucoup moins
effort sur les diagrammes
alternance
pour le Français
présence des majusculés accencués (ÉÈÇÙÀ)
guillemets français «»
ligatures œ et æ
espace insécable (trop technique ?)
international, plus de symboles
présence de nombreuse touches mortes pour les autres langues
possibilité de frapper plus de 800 symboles
cela s'apprend très vite
Le dvorak s'apprend vite ceux ayant jamais tapé
mais aussi ceux qui connaissent l'azerty
les touches sont à des endroits logiques
frappe à dix doigts sur un clavier azerty
pour la vitesse et la précision
la vitesse est améliorée
la précision
c'est libre, gratuit et multi-OS
petite explication sur la licence libre
pourquoi une licence libre
biens sûr c'est gratuit
cela tourne sur tous les OS
possibilité d'installation en dur ou itinérant
comment le bépo a été fait