Portable Keyboard Layout

De Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo

Portable Keyboard Layout (PKL) est un logiciel libre pour Microsoft Windows développé par Máté Farkas et fondé sur plusieurs scripts AutoHotKey permettant de changer de disposition de clavier sans avoir à installer les pilotes Windows[1][2]. L'auteur recommande d'utiliser le pilote normal lorsque cela est possible.

Le logiciel que nous fournissons pkl-bepo.zip, s'appuyant sur PKL, est adapté à la disposition bépo. Les fichiers de configuration et les images de la disposition sont générés automatiquement par configGenerator à partir des fichiers sources « .klc » du pilote Windows.

Il existe des cartes adaptées au TypeMatrix 2020 et au TypeMatrix 2030.

Avantages

Contrairement aux pilotes pour Windows :

  • il n'est pas nécessaire de posséder les droits administrateurs sur la machine pour l’utiliser ;
  • une modification de la disposition est simple : elle se fait dans un fichier texte qu’il n’est pas nécessaire de compiler ;
  • il peut contenir plusieurs dispositions de clavier différentes, certaines sont disponibles sur le dépôt de pkl[3] ;
  • les touches modificatrices (Alt, AltGr, Ctrl, Maj.) ainsi que les touches de fonctions (entrée, suppr., tab, backspace) peuvent être déplacées voire désactivées ;
  • il permet de définir une touche « morte » avec des fonctions « étendues », c'est une sorte de modificateur supplémentaire qui rajoute une « couche » ;
  • à l’utilisation il est possible d’enchaîner les touches mortes, par exemple clavier bépo˘+clavier bépo¸+clavier bépoe équivaut à clavier bépo¸+clavier bépo˘+clavier bépoe et donne « ḝ » ;
  • il est possible d’afficher des images de la disposition facilitant son apprentissage.

Utilisation

Clic droit sur PKL dans la zone de notification.

Le logiciel est fourni sous la forme d’un fichier ZIP à décompresser à l’endroit où vous souhaitez — répertoire personnel ou clef USB par exemple.

Le répertoire contient des images de la disposition, des fichiers de configuration et de traduction du logiciel :

  • pkl.ini : configuration du logiciel ;
  • layout.ini : définition de la disposition ;
  • pkl.exe : le logiciel exécutable proprement dit.

Une fois lancée, une icône de l’application apparaît dans la zone de notification de la barre des tâches. Vous êtes en bépo !

La disposition peut être désactivée par un clic gauche sur l’icône, par le menu ou avec clavier bépoAltGr+clavier bépoAlt.

Image affichée pour l’état de base.

Il est possible d’afficher les images de la disposition au centre inférieur ou supérieur de l’écran lors de la saisie pour faciliter l’apprentissage et de choisir la méthodes de dactylographie désirée (standard, t6 et o0), soit dans le menu soit avec clavier bépoAlt+clavier bépoMaj. Un double-clic sur l’icône passe à la disposition suivante si elle existe.

La méthode de saisie des caractères accentués peut être modifiée avec clavier bépoWindows+clavier bépoF12. Il y a trois modes différents. Par exemple Klavaro et Pidgin (et certainement les autres applications GTK ?) nécessitent le mode « c ».

Pour que certaines touches non-mortes comme ~ (sur clavier bépoAltGr+clavier bépok) fonctionnent il faut effectuer une « détection des touches mortes » par un clic droit sur PKL dans la zone de notification. Cela dépend de votre disposition active dans Windows.

Configuration

Le fichier pkl.ini contient les options utilisées par le logiciel :

layout = fr-dvorak-bepo-0.6.6:fr-dvorak-bépo v.0.6.6,fr-dvorak-bepo-0.6.6-st:fr-dvorak-bépo v0.6.6 (standard),fr-dvorak-bepo-0.6.6-t6:fr-dvorak-bépo v0.6.6 (t6),fr-dvorak-bepo-0.6.6-o0:fr-dvorak-bépo v0.6.6 (o0)

Contient la liste des dispositions stockées dans le répertoire /layouts/.

changeLayout = LAlt & LShift

Raccourci pour changer de disposition.

language = French_Standard

Peut être mis à auto, ou n’importe quel fichier de traduction (.ini) présent dans le répertoire /languages/

displayHelpImage = 1

Peut être mis à 0 pour désactiver l’affichage des images de la disposition.

suspend = LAlt & RAlt

Raccourci pour désactiver la disposition

compactMode = 0

Si vous ne voulez ne garder qu’une seule disposition, vous pouvez mettre compactMode = 1 et placer tous les fichiers dans le même répertoire (celui où est l’executable).

altGrEqualsAltCtrl = 1

Si vous souhaitez que Alt+Ctrl gauche se comporte comme un AltGr. Le désactiver peut être utile pour certains raccourcis applicatifs sachant faire la distinction entre les Ctrl et Alt gauche et droit.

changeDynamicMode = #F12

Touche pour changer la méthode de saisie des caractères accentués. Depuis la 0.3 il est possible d'éditer le fichier nonASCII.ini pour que la méthode change automatiquement en fonction du logiciel utilisé.

suspendTimeOut = 0
exitTimeOut = 0

Implémentés à la version 0.3, ils permettent de mettre un minuteur qui désactive le logiciel automatiquement après une certaine période, cela peut servir à ceux qui auraient tendance à l'oublier sur un ordinateur public (bibliothèque, école, chez un client…).

Personnalisation du layout

Le fonctionnement du fichier layout est décrit dans le fichier sample.ini[4] :

[explications à traduire]

As you read in sample.ini

    The value of states
        It is one or more utf-8 character (one character or ligature)
        Or it is "--" if disabled
        Or it begins with * if you would like keep it as it is
            See http://www.autohotkey.com/docs/commands/Send.htm
        Or it begins with = if you would like set it to {Blind}
            See http://www.autohotkey.com/docs/commands/Send.htm
        Or it begins with % if it is an utf ligature
        Or it is dkXX: this is a deadkey

Touche « extend »

Il est possible d’utiliser une touche ayant des fonctions « étendues ». Elle permet essentiellement d’avoir les pavés de touches auxiliaires (entrée, retour arrière, suppr., touches de déplacement et directionnelles) sous les doigts depuis une touche « morte » prédéfinie — une sorte de touche Fn. Son comportement est défini dans le fichier pkl.ini sous la section [extend] directement à partir des scancodes des touches. Par exemple :

[extend]
…
SC030 = Enter
SC031 = BackSpace
…

Une image extend.png décrivant le comportement de cette touche est fournie avec la disposition. Pour fonctionner, la ligne extend_key = dans la section [global] du fichier layout.ini doit être configurée (le « ; » met la ligne en commentaire). Pensez à désactiver le comportement normal de la touche dans la section [layout]. Par exemple si vous voulez utiliser la touche CapsLock, votre fichier layout.ini doit contenir :

[global]
extend_key = Capslock
 
[layout]
Capslock = disabled

Remarques

  • Les cartes des touches mortes en AltGr et Maj.+AltGr ne sont pas générées mais cela n'empêche pas de saisir les caractères ≮ ≯ ≰ ≱ ≲ ≳ ǽ Ǽ ǣ Ǣ ৲ ẛ ɚ.
  • Il faudrait faire des icônes (on.ico et off.ico) pour les différentes versions (st, o0 et t6) afin de les reconnaître dans la zone de notification et dans le sous-menu.

Utilisation avec Keepass

Si vous utilisez Keepass, la fonction « Auto-Type » ne fonctionne pas avec Portable Keyboard Layout : les envois de touches qui sont simulés par Keepass sont interprétés par PKL.

Il est possible de désactiver temporairement PKL pendant l'envoi de touches en simulant l'appui des deux touches ALT simultanément : dans Keepass, dans l'onglet « Auto Type », cocher « Override default sequence », puis rajouter la séquence %{VKEY 165} au début ET à la fin (pour désactiver et réactiver).

Notes et références

  1. Autohotkey.com — Fil de discussion sur Portable Keyboard Layout
  2. Dépôt svn de Portable Keyboard Layout
  3. Répertoire layouts du dépôt subversion de PKL
  4. sample.ini sur le dépôt de pkl