v2:Zones de frappe

De Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo

Des zones de frappe distinctes apparaissent lors du classement des touches d’un clavier azerty 104 ou 105 touches (norme ISO/IEC 9995) par leur mode d’accès conformément aux différentes méthodes dactylographiques : deux pavés principaux, deux auxiliaires et des touches sous les pouces.

Sur la disposition azerty

Affectation doigts/touches représentée en colonnes [1] :

┌─────┐┌─────┬─────┬─────┬─────┬─────┐┌─────┬─────┬─────┬─────┬─────┐┌─────┬─────┐
│     ││ 1   │ 2   │ 3   │ 4   │ 5   ││ 6   │ 7   │ 8   │ 9   │ 0   ││ °   │ +   │
│ ²   ││ &   │ é  ~│ "  #│ '  {│ (  [││ -  |│ è  `│ _  \│ ç  ^│ à  @││ )  ]│ =  }│
└─────┘├─────┼─────┼─────┼─────┼─────┤├─────┼─────┼─────┼─────┼─────┤├─────┼─────┤
       │ A   │ Z   │ E   │ R   │ T   ││ Y   │ U   │ I   │ O   │ P   ││ ¨   │ £   │
       │     │     │    €│     │     ││     │     │     │     │     ││ ^   │ $  ¤│
       ├─────┼─────┼─────┼─────┼─────┤├─────┼─────┼─────┼─────┼─────┤├─────┼─────┘
       │ Q   │ S   │ D   │ F   │ G   ││ H   │ J   │ K   │ L   │ M   ││ %   │┌-----┐
       │     │     │     │     │     ││     │     │     │     │     ││ ù   │¦ µ   ¦
┌-----┐├─────┼─────┼─────┼─────┼─────┤├─────┼─────┼─────┼─────┼─────┤└─────┘¦ *   ¦
¦ >   ¦│ W   │ X   │ C   │ V   │ B   ││ N   │ ?   │ .   │ /   │ §   │       └-----┘
¦ <   ¦│     │     │     │     │     ││     │ ,   │ ;   │ :   │ !   │
└-----┘└─────┴─────┴─────┴─────┴─────┘└─────┴─────┴─────┴─────┴─────┘
                  ┌───────┬────────────────────────┬───────┐
                  │       │                        │       │
                  │  Alt  │         ESPACE         │ AltGr │
                  └───────┴────────────────────────┴───────┘

Descriptions des zones

Les différentes zones de frappes qui découlent du découpage précédent :

┌─────┬────────────┬────────────┬─────┐
│  2  │     20     │     20     │  6  │
│(aux)│(principale)│(principale)│(aux)│
└─────┴─┬──────────┴──────────┬─┴─────┘
        │   Alt/Espace/AltGr  │        
        └─────────────────────┘        

Les 2 × 20 touches des deux zones principales au centre ont une bonne accessibilité : elles sont utilisées confortablement par les huit doigts. Ces zones sont généralement réservées aux lettres, chiffres et signes de ponctuation fréquents.

Les deux touches à gauche[2] et six à droite des zones auxiliaires ont une accessibilité réduite[3] : ces touches ne sont utilisées que par les auriculaires avec un mouvement contraignant. Ces zones sont généralement réservées aux symboles et autres caractères moins courants.

La zone pouce comprend la barre d'espace, Alt et AltGr. Ces touches ont une excellente accessibilité car elles ne sont utilisées que par les pouces qui sont très peu sollicités en dactylographie sur ce type de clavier. Les claviers asiatiques disposent de trois touches supplémentaires entre Alt/AltGr et la barre d'espace (Henkan, Muhenkan et Hiragana/Katakana), mais l'évolution des IMEs à tendance à rendre ces touches obsolètes, notamment au Japon.

Sur la disposition bépo

La disposition bépo fait partie des *très* rares dispositions de clavier qui placent des lettres dans les pavés auxiliaires.

┌─────┐┌─────┬─────┬─────┬─────┬─────┐┌─────┬─────┬─────┬─────┬─────┐┌─────┬─────┐
│ #   ││ "   │ <   │ >   │ (   │ )   ││ _   │ +   │ -   │ /   │ *   ││ @   │ µ   │
│ $   ││ 1   │ 2   │ 3   │ 4   │ 5   ││ 6   │ 7   │ 8   │ 9   │ 0   ││ =   │ %   │
└─────┘├─────┼─────┼─────┼─────┼─────┤├─────┼─────┼─────┼─────┼─────┤├─────┼─────┤
       │ B   │ É   │ P   │ O   │ È   ││ !   │ V   │ D   │ L   │ J   ││ Z   │ W   │
       │     │     │     │     │     ││ ^   │     │     │     │     ││     │     │
       ├─────┼─────┼─────┼─────┼─────┤├─────┼─────┼─────┼─────┼─────┤├─────┼─────┘
       │ A   │ U   │ I   │ E   │ ?   ││ C   │ T   │ S   │ R   │ N   ││ M   │┌-----┐
       │     │     │     │     │ ,   ││     │     │     │     │     ││     │¦ Ç   ¦
┌-----┐├─────┼─────┼─────┼─────┼─────┤├─────┼─────┼─────┼─────┼─────┤└─────┘¦     ¦
¦ Ê   ¦│ À   │ Y   │ X   │ :   │ H   ││ ;   │ Q   │ G   │ X   │ F   │       └-----┘
¦     ¦│     │     │     │ .   │     ││ '   │     │     │     │     │
└-----┘└─────┴─────┴─────┴─────┴─────┘└─────┴─────┴─────┴─────┴─────┘
                  ┌───────┬────────────────────────┬───────┐
                  │  Alt  │ NBSP          FINE NBSP│ AltGr │
                  │       │         ESPACE         │       │
                  └───────┴────────────────────────┴───────┘
  • {Ê} : la touche <LSGT> est bien utilisée, puisque « Ê » peut être obtenu autrement (^E).
  • {M} : bonne accessibilité, mais sa position la destinerait « naturellement » à un symbole plutôt qu'à une lettre : sur le Dvorak, c'est là qu'est le tiret… et c'est un des points forts de cette disposition, de l'avis général des utilisateurs Dvorak. Par ailleurs, les possesseurs du TE209 se plaignent que {M} est déportée très loin sur ce clavier.
  • {Z} : accessibilité correcte.
  • {Ç} : accessibilité correcte sur un clavier pc105 classique (à coté de {M}), mais complètement rédhibitoire sur un clavier pc104 ou certains claviers pc105 (à droite de {W}).
  • {W} : accessibilité désastreuse. Ce n'est pas gênant en français, puisque cette lettre est très rare dans cette langue, mais ça devient très gênant pour la programmation ou des langues telles que l'anglais ou l'allemand. C'est un problème très souvent relevé.

Le bépo remplit donc bien son objectif qui est la typographie française et non l'anglais. Si le placement de {Z} et {Ç} reste acceptable pour taper du français, celui de {W} est problématique pour d'autres langues. Et surtout, si l'utilisateur n'a pas un pc105, il peut avoir une mauvaise surprise en essayant le bépo (et potentiellement abandonner l'idée). C'est valable pour les claviers pc101/104, beaucoup de claviers ergonomiques, les pc105 de certains portables… Qu'on le veuille ou non, les constructeurs de ces claviers compriment et/ou déforment le pavé auxiliaire pour gagner de la place.

Certains claviers ergos déportent aussi Z et M. On peut critiquer ce choix, mais il est logique en fait. Ça revient juste à symétriser la partie droite (surchargée sur les pc10X) par rapport à la partie gauche. C'est un progrès ! (qui nous complique la vie, certes). Si c'est pour refuser toute évolution, autant rester en azerty.

Solutions possibles pour la version 2

Tout est une histoire de compromis… Et les caractères accentués fréquents (É/È/À) en accès direct, plus la touche morte ^ pour ô/î (et le doublage de ê sur un pc101/104), c'est très important aussi.

Parmi les possibilités envisageables :

  • Décider que les 26 lettres de l'alphabet ne peuvent pas être placées sur le pavé auxiliaire. Mais sachant que, par exemple, la fréquence de é >>> celle de w, cette solution n’a pas été retenue pour le bépo.
  • Le pavé auxiliaire peut peut-être recevoir les caractères accentués (sauf É, trop fréquent) ? Sur le bépo-altgr-symétrique, une variante perso, le Ç est doublé en AltGr+{C}, justement pour régler le problème de la touche [*] baladeuse. On peut placer aussi à et è sur le pavé auxiliaire, si on étend la solution adoptée pour Ê et Ç : création d'une touche morte ` pour à/è ? Ça prendrait une touche sur le pavé principal, plus les deux du pavé auxiliaire pour l'accès direct… Au final on perd en fluidité sur à/è juste pour gagner une touche du pavé central. Pas forcément idéal.
  • Pas d'accès direct pour È et À, mais un accent grave mort.

Notes

  1. Abstraction faite des modificateurs peu accessibles et des touches ne portant aucun caractères (capslock, entrée, retour arrière…). Les touches en pointillés sont les deux touches « Europe » :
    • clavier azertyµ * (alias Europe-1 ou <BKSL>) est disjointe du reste du clavier car sa position dépend fortement du type de clavier : pc104, pc105, TypeMatrix
    • clavier azerty> < (alias Europe-2 ou <LSGT>) n’existe que sur les claviers de type pc105.
  2. Une seule sur un clavier 104 touches sans LSGT.
  3. C’est très flagrant sur un clavier matriciel, où ces touches sont parfois déplacées