Utilisateur:Nemolivier/Ergo Saisie A

De Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo

Cette page a pour objectif de démontrer l'intérêt ergonomique de la Saisie « en A » sur les claviers 105 touches les plus courants. Ne sera pas discuté ici des problèmes liés à son adoption ou non pour le bépo.

Le constat

Les claviers

Bien que les différentes variantes de claviers soient nombreuses, on simplifiera ici la situation en 3 cas, pour la partie du clavier qui nous intéresse là :

  1. Clavier 105 touches : ce sont les claviers majoritaires en France (peut-être pas dans la francophonie Nord-Américaine) tant sur les portables que les clavier externes. Ils ont une 105ème touche, à droite du Maj Gauche[1], sur laquelle le bépo a le Ê et l'azerty les chevrons < et > ;
  2. claviers 104 touches : majoritaires sur le reste des claviers avec alphabet latin (il me semble qu'il y a des différences dans les pays asiatiques utilisant un alphabet non-latin, en particuliers les modificateurs). Une bonne part des claviers ergonomiques sont aussi de ce type là. Ils n'ont pas la 105ème touche ! En bépo il n'y a pas d'accès direct au Ê et je ne sais pas comment l'azerty se comporte sur ces claviers ;
  3. claviers 105 touches « exotiques ». Ce sont les claviers qui ont une 105ème touche mais qui _n'est pas_ placée à droite du Maj gauche. Certains claviers ergo sont de ce type (TM™ par exemple) mais aussi certains portable, bien qu'il me semble que ce soit de moins en moins le cas et que je ne me souvienne pas de portable récent ne mettant pas la 105ème touche à droite du Maj gauche.

Les méthodes de saisie

On peut placer ses doigts de différentes façons sur un clavier, les possibilités (et problèmes) sont augmentées par le fait que les rangées soient décalées les unes par rapport aux autres. Les différentes méthodes de saisie sont listées sur une page dédiée. Nous n'aborderons ici que deux d'entre elles :

Une petite note… [3]

Il est important de noter que les deux méthodes ne diffèrent que très peu l'une de l'autre ; seuls les doigts affectés aux touches de la partie gauche de la rangée du bas du clavier changent.

Ergonomie des deux méthodes de saisie

Méthode standard

Avantages

Son principal intérêt est de fonctionner sur tous les claviers, aussi bien 104 que 105, ainsi que la grande majorité des claviers ergos et exotiques qui essaient de coller à ce standard. C'est la raison pour laquelle elle a été choisie comme base de référence pour le bépo.

Défauts

Le gros défaut de cette méthode concerne la main gauche, en particulier la ligne du bas. Pour pouvoir suivre la colonne de touche qui leur est assigné, les doigts doivent suivre une trajectoire en diagonale vers soi et la droite. Cette direction est l'exacte inverse du sens « ergonomique », qui décrit une diagonale vers soi et vers le dehors, comme c'est le cas à droite.

Le test est simple : placez vos doigts sur la rangée de repos, les avants bras sont en A ou « V inversé », comme ça : /o\. Puis faites une flexion des doigts pour atteindre la rangée du bas. À droite les doigts suivent la pente des touches vers vous et le dehors, à gauche vos doigts suivent la pente inverse.

position de repos


Pour « rattraper » cette diagonale, plusieurs stratégies sont disponibles, plus ou moins combinées fonction des moments (j'ai essayé de les mettre en ordre de contrainte supposée) :

  • casser le poignet gauche : la main n'est plus dans l'alignement de l'avant bras, les tendons prennent un angle, très inconfortable, sur le papier on « cherche » la tendinite ;
  • pour rattraper le désagrément ci-dessus, on « rentre le coude » gauche plus près des côtes : ça permet de moins casser le poignet, par contre ça entraîne des modifications de la posture au niveau de la colonne vertébrale, des côtes et de l'épaule ;
  • lors de la flexion des doigts, on réoriente les doigts et là deux méthodes, toujours ± mélangées :
    • on fait une rotation du doigts (articulation entre la main et le doigt) je ne pense pas que ce soit dramatique au niveau contraintes en revanche ça casse beaucoup la dynamique de frappe ;
    • on fait une supination de la main (la paume regarde moins vers le bas et plus vers l'intérieur), ça réoriente les doigts, la frappe se fait avec le côté du doigt et plus la pointe, je pese que c'est la technique la moins contraignante mécaniquement.

Encore une fois la liste ci-dessus tente d'être synthétique mais il est évident que c'est un mélange de tout qui se passe, fonction du poste de travail, du moment de la journée, on mélange plus ou moins une technique ou une autre.

Variante A

Avantages

  • La main et l'avant bras sont alignés (c'est d'ailleurs le but de la posture !) :
    • au passage du poignet les tendons sont dans la moins contraignante ;
    • les doigts se plient dans leur sens « naturel » de travail, et le moins contraignant ;
    • l'épaule gauche peut-être totalement relâchée ;
    • la colonne vertébrale est libre de tout mouvement puisque non contrainte de corriger la position du bras.
  • permet de faire à gauche des mouvements parfaitement symétriques de la main droite ; il me semble que d'un point de vue cognitif, c'est un gros avantage ;
  • tout ce qui est ci-dessus est un vrai gain ergonomique, à plusieurs étages ;
  • on est beaucoup plus prêt de la position des claviers ergo, ce qui facilite le passage de l'un à l'autre.

Inconvénients

  • le plus gros inconvénient : pas possible sur les clavier 104 touches et les 105 « exotiques » (c'est ce qui a empêché que ce soit la méthode choisie pour le bépo, ça oblige à maintenir une variante 104 touches du bépo) ;
  • la rangée du haut ne suit pas la diagonale (ce serait alors une frappe en V inversé mais la charge sur le petit doigts augmente et les touches portant 5 et 6 sont bien loin) ;
  • la touche qui porte le K est plus « loin » (raison de plus pour y mettre un symbole pas trop courant, en revanche elle devient une touche parfaitement au centre qui peut être tapée aussi bien avec la main gauche que la droite).

La proposition

Une fois le constat de la meilleur ergonomie de placement de la main gauche et/ou du déplacement des doigts lors de l'usage de la saisi en variante A, voici la proposition qui en découle. L'idée est de modifier le moins possible le bépo, de garder l'idée que passer d'un clavier 104 à un 105 est le moins « douloureux » possible. La rangée du bas passe de ça :

╠══════╦═╝──┬─┴──┬─┴──┬─┴─══─┴──┬─┴──┬─┴─══─┴──┬─┴──┬─┴──┬─┴──╔══════╩═════╣
║   ^  ║ Ê  │ À  │ Y  │ X  │ : ·│  K │ ?  │ Q  │ G  │ H  │ F  ║     ^      ║
║   |  ║ ê  │ à  │ y  │ x  │ . …│  k │ '  │ q  │ g  │ h  │ f  ║     |      ║
╠══════╩╦═══╧══╦═╧═══╦╧════╧════╧════╧════╧════╧═╦══╧══╦═╧════╬═════╦══════╣

à ça (on pourrait aussi envisager de laisser le K a sa place et mettre autre chose dans l'espace créé, le Ê pour garder le plus de cohérence entre 104 et 105 (mais comme c'est une bonne place, on pourrait imaginer y mettre autre chose, comme le user:nemolivier/Tiret)).

╠══════╦═╝──┬─┴──┬─┴──┬─┴─══─┴──┬─┴──┬─┴─══─┴──┬─┴──┬─┴──┬─┴──╔══════╩═════╣
║   ^  ║ À  │ Y  │ X  │ :  │ K  │ BON│ ?  │ Q  │ G  │ H  │ F  ║     ^      ║
║   |  ║ à  │ y  │ x  │ .  │ k  │ NUS│ '  │ q  │ g  │ h  │ f  ║     |      ║
╠══════╩╦═══╧══╦═╧═══╦╧════╧════╧════╧════╧════╧═╦══╧══╦═╧════╬═════╦══════╣

Ainsi la position des mains est bonne, les doigts fonts des flexions/extension en suivant leur colonne. L'ergonomie gagne énormément, la frappe ne change pas.

La frappe en variante A avec décalage des symboles fait que l'affectation d'un doigt à un symbole ne change pas sur la rangée du bas (pour celle du haut j'ai le sentiment que c'est une autre histoire…). La méthode de saisie change mais c'est toujours l'index qui fait le point, le majeur qui fait le X, l'annulaire qui fait le Y et l'auriculaire qui faite le À. Il n'y a donc pas de disposition a réapprendre.

Avantages et Inconvénients

Une telle modification entraîne des conséquences liées à ce qui a été présenté au dessus.

  •  Avantages :
    • Gros gain ergonomique, presque sans changer la disposition ;
    • pas de changement de l'affectation doigt/touche ;
    • position des mains strictement symétrique (mais nombre de touches toujours pas symétrique, faut pas rêver !) ;
    • on rapproche la main gauche du Maj Gauche, le rendant plus accessible (il reste plus malin d'intervertir Caps et Maj) ;
    • compatible avec toutes les autres modifications nécessaires à la normalisation ;
    • on gagne une touche moyennement accessible, mais par les deux mains.
  • Inconvénients :
    • la touche B de l'azerty est moins accessible ;
    • il faut faire deux variantes du bépo : une 104 et une 105. L'azerty a exactement le même problème, c'est une question que la norme doit définir ;
    • incertitude pour la rangée du haut (mais est-ce plus clair dans l'état actuel ?).


  1. la création de cette 105ème touche se fait souvent au détriment de cette touche Maj gauche
  2. Il n'est pas impossible que je fasse la rangée du haut comme sur la méthode standard, ce qui conserve une cohérence avec le TM, par exemple.
  3. En rédigeant cette page, je me suis aperçu que je ne tape pas vraiment en A… en effet, pour la ligne du haut, je suis resté en méthode standard. Je pense que ça me permet de garder les symboles allant par paire sur les doigts IV et III, d'avoir une pseudo colonne, de rester très proche de la frappe sur le TM™ que j'ai beaucoup utilisé avant d'avoir des portables (et que mes collègues ne veuillent pas du TM™). Et puis j'ai de petits auriculaires, pas pratique d'aller chercher la touche 2 avec lui…