Utilisateur:Kaze/Bépo-saymal

De Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo

Le Bépo c'est bien pour le français littéraire, mais pour mon utilisation (prog / anglais / français / allemand) il a des défauts qui le rendent parfois pire que le Qwerty. Je classe ici mes griefs par niveau décroissant de pétage de noix. Je n'ai pas de solution à proposer, c'est juste pour râler.

Placement de MZWÇ

Zones_de_frappe|Ces lettres sont placées hors des deux zones principales de frappe : je trouve que {Z}, {W} et {Ç} sont particulièrement inconfortables, surtout pour la prog. La position {M} ne me convient qu'à moitié, notamment sur mon EeePC où c'est une touche réduite.

Le Bépo reste cohérent avec son objectif — le français et rien d'autre — dans la mesure où W et Z sont très rares en français ; c'est essentiellement pour le développement et pour d'autres langues (anglais / allemand) que la position de W et Z me gêne. Ce n'est donc pas une critique du Bépo, mais plutôt le constat qu'en l'état, il est peu adapté à mon utilisation.

Pour ceux que ça intéresse, je propose une piste pour remettre toutes les lettres dans les zones principale de frappe : utiliser une touche morte pour À/È/Ç. C'est pas simple, ça suppose de grosses modifs, à chacun de voir si le jeu en vaudrait la chandelle. (Mise à jour : je me suis rendu compte après coup que c'est exactement ce qu'a fait Francis Leboutte pour sa dispo Dvorak-fr… et il a raison !)

Pour les autres, je les laisse méditer sur une citation honteusement extraite du canal IRC (2008/05/08) :

(20:51:11) ***labnico a mal aux auriculaires, surtout le droit, depuis qu'il est en bépo

Mauvais équilibre de la charge des doigts

Voilà ce que donne le comparateur de dispos pour la 0.6.6 :

auriculaire annulaire majeur index | index majeur annulaire auriculaire
10,17 8,01 10,34 21,37 14,49 11,59 11,83 12,11
  • Les index sont trop chargés, surtout le gauche. La virgule y est pour beaucoup, je me demande même s'il ne vaudrait pas mieux la mettre en [C] : l'accessibilité de cette touche est mauvaise, mais ça ne pose aucun problème d'enchainement (MàJ : bien après avoir écrit ça, je m'aperçois que c'est là qu'est la virgule en dvorak-fr… j'aurai dû commencer par là !).
  • Les auriculaires sont trop chargés également, surtout le droit. Le tableau ci-dessus ne prend pas en compte ni les raccourcis en Ctrl qui concernent les deux mains (surtout la gauche en Bépo), ni le BackSpace qui concerne la main droite (sauf sur des claviers type TypeMatrix).
  • La charge de l'auriculaire droit devient rédhibitoire en prog / anglais / allemand. Ce point est partiellement résolu par la variante Bépow.

Je n'ai aucune solution à proposer pour améliorer l'équilibre. Je pense qu'on peut accepter une légère surcharge des index sans compromettre le confort, mais que toute surcharge des auriculaires est plus problématique.

Les chiffres en accès indirect

Je suis consterné de voir que le Bépo reprend l'un des pires défauts de l'AZERTY… Ce point a déjà été largement débattu, je me contente de résumer ici pourquoi je préfère les chiffres en direct.

  • on n'utilise que très rarement plusieurs caractères tels que "<>()_+-/* à la suite, contrairement aux chiffres ;
  • dans le cadre d'une utilisation professionnelle, et contrairement à une discussion type IRC, on a très souvent recours aux nombres pour exprimer des quantités, des montants ou des dates - et dans ce cadre-là, l'utilisation du ShiftLock est malpratique ;
  • de nombreuses applications sont prévues pour utiliser les chiffres en accès direct, et fonctionnent mal (voire pas du tout) avec les chiffres en Maj. : Awesome, Vimperator, irssi, etc. ;
  • avoir les chiffres en accès direct faciliterait l'insertion d'espaces insécables avec les guillemets « » ;
  • l'utilisation du pavé numérique est fortement déconseillée à ceux qui utilisent la souris de la main droite (soit la quasi-totalité des utilisateurs), car cause de positionnement dissymétrique ; mais si les chiffres ne sont pas en accès direct, difficile de s'en passer !

On ne peut pas se contenter de passer les chiffres en direct sur la dispo, ça causerait un gros problème pour le tiret et en html/xml à cause des </ />. Sur mon layout perso j'utilise CapsLock pour passer les chiffres en direct.

Pas de paire J/K

Impossible de reprocher au Bépo de ne pas avoir placé J/K sur une paire index/majeur, mais ça pose problème dans bon nombre d'applications Linux que j'utilise quotidiennement. Pour les applications essentielles comme Vim et wmii, on peut toujours créer des configurations spécifiques au Bépo ; pour beaucoup d'applications du shell (man/less, info, Gnu screen, vifm) par contre, il est délicat voire impossible de modifier les keybindings sans toucher au code source. Du coup j'utilise plus la souris en Bépo qu'en Qwerty, c'est ballot.

Le Dvorak-US a cet avantage de conserver J/K sur la paire index/majeur gauche, sur la rangée du bas. Ça n'a pas été pensé pour ça, mais il s'avère que c'est un bon compromis à l'usage.

Les digrammes sur l'index droit

Malgré les stats, j'ai l'impression de faire beaucoup de digrammes sur l'index droit : essentiellement C' et T', dans une moindre mesure CT. Je suis tenté de croire que le corpus de référence ne tient pas suffisamment compte du langage parlé courant, où on utilise des formes « c'est » ou « t'es », « t'as », etc. Mais je peux aussi être victime d'un biais cognitif, notamment à cause de la charge importante de l'index droit, ou à cause du fait que ces digrammes se font très bien en Azerty ou Qwerty.

Là non plus, je n'ai aucune solution à proposer.

Ù en AltGr

Je n'ai jamais pu m'y faire, je trouve le mot « où » vraiment pénible à taper, et en terme de cohérence c'est naze. Heureusement que ce caractère n'est pas fréquent en français ! C'est une des raisons qui me conduisent à penser que le Bépo devrait utiliser une touche morte accent grave, comme en Bépow et en dvorak-fr.

La dispo n'est pas stable

Tant que le bépo ne sera pas figé, je ne l'utiliserai que comme une disposition alternative, et je pense que beaucoup d'utilisateurs sont dans ce cas. Ce point prend le pas sur les points précédents : aucune dispo de clavier ne sera jamais parfaite, il faut accepter les défauts et figer une version stable — quitte à ce que chacun fasse ses petits ajustements dans son coin. Il n'y a aucune solution à court terme pour les problèmes sus-cités, et je pense qu'il vaut mieux définir une version stable avant de s'attaquer à leur résolution.

Par contre je ne sais pas s'il est judicieux de donner un numéro de version « 1.0 » à une version stable mais non définitive du Bépo, surtout si la version 2 a les mêmes objectifs que la v1 ! Si l'objectif de la v2 était une meilleure polyvalence prog / langues étrangères, par contre, je trouverais ça cohérent.