Utilisateur:Nemolivier/Inversion X/H

De Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo

Je met ici le long courriel que j’avais fait pour expliquer l’inversion X/H et qui n’a pas été archivé par la liste.




Bonjour à tous, Hier j'annonçais dans un de mes message une inversion du X et du H. J'annonçais même des arguments (inconscient que je suis). Les voici : (pour plus de commodité, et comme je ne compare qu'un clavier bépo avec un autre, j'utilise cette convention : une lettre majuscule, X signifies « X », la lettre X dans l'absolu _et_ {X}, la touche sur le calvier bépo actuel, 6.4. Pour les digramme, HE siginifie le digramme « HE » dans l'absolu).

Le constat

À vous lire, je me suis rendu compte que je n'était pas le seul à ne pas être du tout à l'aise avec le rangée inférieure sous la main gauche.

À mon avis, deux raisons :

  • La fameuse orientation des touches ayant pour résultat la mauvaise inclinaison de la main gauche. Cause aussi, entre autre, du fait que nous n'utilisons pas tous les même doigts pour faire les À, Y et H ;
  • mais je me suis dit, aussi, qu'il y avait le fait qu'une de ces touches est le H, justement, était beaucoup utilisée. Or le H est presque deux fois plus courant que le X. Mon observation étais : le H est situé sous _toutes_ les voyelles sauf Y. Ce qui oblige, chaque fois, à faire un digramme montant. Et, selon les doigts que vous utilisez pour taper le H, un digramme à un doigt pour HE et HO (si vous utilisez le mauvais doigt) ou un digramme à un doigt pour HI. Faites le test : en fait si tout le monde est comme moi… nous n'utilisons ni l'une ni l'autre des combinaison ci-dessus : nous adaptons de manière à être plus à l'aise et à faire un digramme à deux doigts. Dans mon cas je devais faire un truc comme ça (je crois) :
    • HE : majeur-index
    • HO : index-majeur
    • HI : index-majeur xu
    • HU : index (ou majeur)-annulaire
    • HA : majeur-auriculaire
    • HÉ : majeur (ou index)-auriculaire
    • PH : majeur-index (et pas index majeur comme ce devrait être le cas)

Vous conviendrez avec moi que ce n'est pas très logique ni pour l'apprentissage ni pour la vitesse. Qu'a manifestement fait le cerveau ? Plutôt que d'apprendre une touche = un doigt, trop compliqué, il a préféré apprendre un digramme=une suite de deux doigts. Et c'est normal, la vitesse de frappe s'acquière comme ça : on ne tape plus des lettres séparées mais des digrammes, des trigrammes… et des mots. Quand vous tapez le trigramme « moi », par exemple, votre cerveau ne « pense » plus M+O+I, il fait le mouvement : trigramme MOI ! Comme quand on joue d'un instrument : gamme chromatique, je monte et descend la gamme à partir de n'importe quelle note sans avoir à penser chaque note (et on recommence à les penser pour faire de la belle musique… c'est un autre sujet). Alors ce n'est pas grave la place du H tel qu'alors puisqu'on s'adapte ? Oui et non. Si on dit que le cerveau s'adapte et que c'est beau, on garde l'AZERTY. Si on dit qu'on veut optimiser… je trouve que dans l'état actuel, ce n'est pas terrible. De fait il faut croire que mon adaptation n'était pas parfaite : je ralentissais toujours dans la zone.

Mais alors, pourquoi l'algorithme de fabrication du bépo a-t-il mis le H ici ? Et bien parce que les chiffres lui donnent raison ! (encore heureux).

La proposition

Je me suis alors demandé comment régler ça sans tout casser. Le X m'a semblé un bon candidat (je ne me doutait pas que le UX était si courant, pourtant j'utilise linUX). J'ai donc fait quelques calculs rapides, et rapidement fait un essais. Les calculs que je vous donne aujourd'hui viennent d'être fait (j'ai paumé mon papiers de l'époque et les chiffres n'étaient pas ceux de Nicolas).

Les chiffres

Pour les chiffres voir le tableau (pdf et format openoffice.org). Trop gros pour la liste, le pdf est et le odt ici Je n'ai pas pris les digrammes en dessous de 50 (pour rappel le plus courant, ES, est à 30770). J'ai mis en rouge les digrammes qui me paraissent difficiles, avec leur type, en vert ceux qui sont bon, en noir ceux qui sont « passables ». Le choix de les mettre en rouge est subjectif, bien entendu et j'ai une cause à défendre… je vous laisse juges. En bleu un « indicateur » que j'espère être assez clair. Il s'agit du nombre de digrammes _concernés_ faisant partis des 10 premiers _parmi les concernés_ (et la quantité que ça représente, mais ça me semble moins pertinent comme donnée). Pourquoi 10 ? Disons qu'entre le premier digramme et le dixième, on passe déjà de 3308 à 635, l'écart est déjà important (peut-être faudrait-il prendre ceux au dessus de 1000 ?). Le corpus pose toujours quelques questions : XP avec 507, TH avec 635, ce doit être les EXemple et le THèmes ;o). Ça fait partis du jeu, sinon on recommence tout.

Les résultats

Bien entendu, vous pouvez dire que mon tableau oriente les résultats de façon à démontrer que j'ai raison ! Je voudrais seulement signaler que j'ai essayé d'utiliser, aussi, des « marqueurs » que l'algorithme n'utilise pas mais qui n'en sont pas moins pertinent, à mon avis, pour expliquer les limitations et gênes que nous pouvons ressentir. Si je ne recherches pas d'autres données ma démarche ne sers à rien : l'algorithme est à n'en pas douter plus doué que moi en calculs.

Donc. Du point de vu des chiffres l'algorithme a raison : il respecte mieux l'alternance des mains (plus de digrammes et plus de frappes à deux mains) et il décharge la main droite (c'est un de mes chevaux de bataille, je ne vais pas lui reprocher). En revanche, les digrammes très courants sont non seulement tous sur la même main, mais en plus beaucoup sont difficiles (et entraînent la gymnastique dont j'ai parlé plus haut).

Avec l'inversion on a plus de digrammes courants qui passent à deux mains et on élimine beaucoup de digrammes difficiles (ou ils deviennent beaucoup plus rares). Le CH n'est pas difficile du tout, il ne se fait pas avec deux doigts côtes à côtes, l'écart de doigts se fait bien. De plus il n'y a pas de trigrammes CH+Main droite. Comme je l'expliquait au début, une fois que le cerveau sait le faire ça « passe » tout seul et la main gauche n'a plus qu'à ajouter la consonne qui va bien après. Ainsi, pour le cerveau, tous les trigrammes en CHx (x=consonne quelconque) deviennent batis sur un même modèle. Je vais encore dire (désolé)… charge mentale améliorée. Mais j'espère que vous sentez, vous aussi, que c'est un « mouvement » plus logique qu'un seul digramme facile (le CH) et la suite (variable) réalisée d'une seule main et avec des mouvements compliqués. Dans ce cas j'ai l'impression que le cerveau fait C+Hx et pas CHx comme c'est le cas avec l'inversion. On reste « bloqué » à sur des digrammes là où ça pourrait être un trigramme pour le cerveau. Et ça, pour moi, c'est de l'ergonomie ! (Ou alors je suis peut-être fou… à me demander ce que pense mon cerveau). (oui, c'est ça, hein ? Je suis fou. Dites-le, svp !).

Le pour / le contre

  • Contre :
    • On respecte moins la règle de l'alternance des mains ;
    • la main droite est plus chargée (je ne sais plus où nous en sommes dans l'équilibre « global » gauche/droite) ;
    • Ctrl+x plus difficile pour ceux qui ont la souris à gauche (bien que droitier, j'en suis, je vous le conseil).
  • Pour :
    • Une grande majorité de digrammes à une main sont plus confortables (beaucoup de courants) ;
    • plus de digrammes « courants » à deux mains ;
    • plus facile « intellectuellement » à utiliser ;
    • on allège la main gauche (elle n'en a pas vraiment besoin en termes de quantité) ;
    • Ctrl+x plus facile pour ceux qui ont la souris à droite.

C'est fini !

Bon, voilà pour l'histoire du X/H… j'espère que vous ne vous êtes pas endormis au milieu… bien entendu, je suis près à discuter de tout ! Si vous voulez tester, le xkb est ici : http://clavier-dvorak.org/wiki/Utilisateur:Nemolivier (attention à l'apostrophe que j'ai bidouillée).

évolution

Je test en ce moment une inversion suplémentaire : j’ai inversé X et À. En effet, À n’a pas de digramme ou presque pas (pas avec E et I en tout cas). Il est plus fréquent que X mais pas de beaucoup. X se retrouve sous A, ce qui n’est pas mal, les digrammes XA/AX (196) sont moins fréquent que XE/EX et XI/IX (2680). Reste de XU/UX (11 / 3550) qui ne se fait pas mal (le UX se fait à deux doigts, en descendant, du doigt long vers le plus court).

Bonne journée, NémOlivier.