Utilisateur:Glehmann/Evoluent

De Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo

L'Evoluent 3 rev 2 est une souris peu ordinaire, puisqu'elle se manipule avec la main en position pratiquement verticale. Cette position, correspondant à la position de repos de la main, est annoncée comme étant plus ergonomique que celle obtenue avec une souris classique.

Premier contact

L'Evoluent est noir et argent. Les zones noires sont d'aspect satiné très agréable au touché. La souris dispose d'une connexion USB qui permet de la connecter sans problème aux PC les plus récents comme aux Mac. La souris est assez grosse (environ deux fois plus qu'une souris normale) et le câble de longueur conséquente montre clairement que cette souris n'est en rien conçue pour une utilisation nomade.

Trois boutons et une molette cliquable sont accessibles sur le côté droit. La souris s'élargit légèrement sur le bas pour reposer le petit doigt.

Les boutons côté droit

Une encoche dans le côté gauche de la souris permet de reposer le pouce. Juste au dessus, Un bouton est utilisable avec le pouce.

L'encoche pour le pouce et le bouton gauche

Sur le dessous de la souris, on trouve le capteur, un bouton permettant de modifier la sensibilité de la souris entre 800 et 2600 dpi, et un voyant indiquant la sensibilité sélectionnée.

Le capteur, son bouton et son voyant

Utilisation

L'Evoluent fonctionne très bien sur la surface relativement brillante de mon bureau. C'est une bonne surprise pour moi, puisque ma précédente souris optique était incapable de fonctionner correctement sur cette surface. Elle glisse étonnamment bien, toujours comparée à mon ancienne souris.

La position verticale modifie peu l'utilisation de la souris par rapport à une souris traditionnelle. Pour les grands mouvements, comme par exemple cliquer dans une fenêtre pour la sélectionner, on se sent immédiatement à l'aise. Pour les mouvements précis, comme sélectionner du texte ou cliquer sur des petits éléments d'interface, la position verticale de la main se révèle nettement moins confortable lors de la prise en main. Sur une souris traditionnelle, ces petits mouvements fait du bout des doigts, permettent de déplacer la souris aussi bien horizontalement que verticalement. Sur l'Evoluent, seuls les mouvements verticaux sont aisées. Les mouvements horizontaux doivent être réalisés par un mouvement du poignet ou du coude qui demande quelques jours d'entrainement avant de se faire de façon précise et naturelle.

La hauteur importante de la souris aurait pu être gênante lors du passage du clavier à la souris. En pratique pourtant, je n'ai jamais buté sur la souris lors de cette opération.

Les boutons et la molette sont facilement utilisables. On peut sans problème cliquer sans déplacer le pointeur. Par contre, il est fréquent de cliquer involontairement sur le bouton du bas lors des déplacements de souris. Sous mac, ce bouton est configuré par défaut sur la fonction Exposé, ce qui est particulièrement perturbant — j'ai préféré garder ce bouton non attribué, et assigner la fonction Exposé au bouton du pouce, qui lui, s'avère très pratique pour cette utilisation.

L'encoche pour le pouce oblige à serrer un peu la main pour manipuler la souris — sans elle, il me semble que la prise aurait été plus confortable. Même avec cette encoche, la souris tiens suffisamment bien en main pour pouvoir la repositionner sans difficulté. Étant donné la résolution du capteur, c'est une action qu'on est assez peu amené à réaliser.

La position du poignet semble nettement meilleur qu'avec une souris classique : même en prenant une mauvaise position — souris très à droite du clavier (notamment à cause du pavé numérique), bras pratiquement tendu, le poignet n'est jamais cassé.