Relire et corriger la norme

De Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo

Le but de cette page est de collecter les corrections à apporter au texte de la norme. Il s’agit bien de corriger des erreurs ou de pallier des manques. Nous ne somme plus dans la phase de commentaires pour réorienter les propositions. Les seules décisions de fond qui restent à prendre concernant le bépo sont dans la page Décisions à prendre avant le 15 mai 2018.

Attention

Pour consulter le brouillon AFNOR de la norme, assurez-vous d’avoir bien la dernière version de l’Afnor, téléchargeable jusqu’au 15 juillet 2018 (soit durant une période supplémentaire de 2 mois) sur Framadrop :

Télécharger

Il y a maintenant plusieurs brouillons de norme. Pour proposer un projet de norme ou simplement faire quelques corrections, mettez-le s.v.p. sur Framadrop et postez le lien sous le titre de votre section. Pour les .docx c’est pratique de les mettre en mode suivi.
Merci !

Mimoza

§6.2.6 Dans le tableau les apostrophes sont droite au lieu d'être courbe dans la colonne «Nom ISO». Et dans le reste du document il y en a aussi quelques unes.

merci, je ne les avais pas vus. La liste française officielle de 2017 n’est pas à jour elle non plus… Le rechercher-remplacer de Word ne marche pas pour moi mais chaque fois que j’en vois je les corrige. -- Marcel (discussion) 12 mai 2018 à 05:14 (CEST)

§6.2.7 Dans le tableau la ligne W n'est pas au bon endroit vue que ça a l'air classé par ordre alphabétique

Merci j’ai corrigé.

P55/56/58 : Il aurait été pas mal de traduire les légendes.

je ne sais si j’aurai le temps d’éditer les images

P59 : «créateur de la disposition qui porte son nom», a remplacer par «éponyme»

P59 : «présence de l’espace insFécable» :-)

P60 : le point 9 n'est pas aligné …

A2

Monsieur s'abbrévie « M. » et non « M ».

Mme et non MME (ou avec une mise en exposant dans le traitement de texte, ou avec les lettres exposants adéquats qu'on vient d'ajouter !), idem possible pour Dr/Pr mais ça n'est au moins pas fautif sous cette forme. Le premier DR est fautif lui.

Le prénom de M. Rémy REUSS a aussi perdu son accent aigu. Et peut-être le circonflexe de M. CHÊNE ?

UNIV. PARIS 6 PIERRE-ET-MARIE-CURIE UNIVERSITÉ D’ÉVRY-VAL-D’ESSONNE (6 fautes !…) INSPECTION GÉNÉRALES MINISTÈRE

s/Directeur/directeur (capitalisation superfétatoire)

merci, c’est tout corrigé

s/d'AFNOR/de l’AFNOR (avec une apotypo)

oui pour l’apotypo. Pour l’Afnor ils ont enlevé l’article, c’est officiel… On dit : « AFNOR a fait ci et ça ». -- Marcel (discussion) 12 mai 2018 à 05:14 (CEST)

Marcel

brouillon de norme 17/05/2018

Alinéa BÉPO dans l’introduction de la norme

Il s’agit d’aboutir à un texte à publier dans la norme, dans la partie [zéro] intitulée Introduction et historique.

La version de l’Afnor dans le brouillon diffusé du 16/04/2018 :

  • Dans la disposition décrite à l’Annexe B, l’objectif a été de proposer une disposition la plus ergonomique et efficace possible pour la saisie du français et d’autres langues à alphabet latin, sans prendre en compte directement les besoins de compatibilité ou de similarité avec la disposition dite « AZERTY » d’usage. Cette disposition s’appuie sur le travail et les recherches de l’association Ergodis et de sa communauté d’usagers, et plus précisément sur la disposition de clavier BÉPO conçue et élaborée par l’association.

Une version modifiée dans un brouillon partagé le 16/05/2018 (voir ce mail sur la ML) :

  • Dans l’annexe B, l’objectif est de proposer une disposition ergonomique et efficace pour la saisie du français et d’autres langues d’écriture latine, ce qui oblige à s’éloigner de la disposition AZERTY. Le premier architecte de la disposition BÉPO (nommée selon le même principe) fut Nicolas CHARTIER, alors élève de l’École Centrale de Lille. Après les années de développement (2004–2009), le BÉPO – maintenu par la communauté d’utilisateurs autour de l’association ERGODIS – connut une décennie de stabilité favorisant le lancement de plusieurs références de claviers sérigraphiés, bien que la disposition soit adaptée à tout type de matériel existant. En 2016, Flavien BRIENNE et Valentin MELOT proposèrent un accroissement considérable de la performance du système des touches mortes, qui vint à point nommé pour la mise à niveau mineure (version 1.1) plébiscitée par la communauté en vue de la présente normalisation.

Une version modifiée dans un brouillon disponible depuis le 17/05/2018 suite aux précisions de Crako dans ce mail sur la ML) :

  • Dans l’annexe B, l’objectif est de proposer une disposition ergonomique et efficace pour la saisie du français et d’autres langues d’écriture latine, ce qui oblige à s’éloigner de la disposition AZERTY. Les premiers travaux théoriques datent de 2003. Nicolas CHARTIER conçut l’algorithme qui généra les premières versions de la disposition BÉPO, nommée selon le même principe. Après plusieurs années de développement (2004–2009), le BÉPO – maintenu par la communauté d’utilisateurs autour de l’association ERGODIS – connut une décennie de stabilité favorisant le lancement de plusieurs références de claviers sérigraphiés, bien que la disposition soit adaptée à tout type de matériel existant. En 2016, Flavien BRIENNE et Valentin MELOT proposèrent un accroissement considérable de la performance du système des touches mortes, qui vint à point nommé pour la mise à niveau mineure (version 1.1) plébiscitée par la communauté en vue de la présente normalisation.
Pourquoi ne pas laisser tel quelle la version d’origine ? Elle me parait suffisante -- Crako (discussion) 17 mai 2018 à 16:49 (CEST)

Question de délais

Il y a un problème de délais, que j’ai signalé à la ML. Il n’y a pas assez de temps pour voter, je n’ai pas fini le brouillon, LeBret même en étant Superman risquera d’éprouver quelques difficultés à éditer ce document d’une soixantaine de pages en une demi-journée ; et il est contraire aux règles de fonctionnement du projet de tout envoyer à l’Afnor dans la foulée sans accorder à la Communauté aucun droit de regard sur la nouvelle version.

Côté Afnor, il n’y a aucune justification du délai du 15 mai, aucune réunion derrière, réunions qui se font d’ailleurs en très petit comité (la longue liste de membres est un leurre), et M. Magnabosco ayant publiquement promis de produire une norme de qualité (webinaire du 12 juillet 2017) et de ne pas insister sur tel délai de sortie si la qualité de la norme l’exige, l’Afnor et son commanditaire la dglflf sont dans l’obligation juridique d’aménager le processus en fonction de cet impératif.

Conséquence ; Est-ce qu’il serait possible de demander poliment via la liste de la commission ou directement à Mᵐᵉ la Secrétaire, un report du délai de rendu des documents à l’Afnor ? -- Marcel (discussion) 14 mai 2018 à 19:18 (CEST)

Symboles d’égalité approximative

Le symbole ≃ asymptotiquement égal U+2243 n’est pas facilement trouvable sur le bépo, car il semble n’être ni en clavier béposcientifique , ni sur la carte de base (où il se trouve sur l’azerty Afnor mouture 2018).

Pourtant une règle de composition dans le tronc commun normatif demande sa transformation en ≄ non asymptotiquement égal U+2244.

Le ≃ est en tilde comme dans la norme : Touches_mortes#Tilde.
Mais il y manque le ≈ presque égal U+2248 sur =, prévu dans la norme.
➔ L’ajouter sur la carte de clavier bépotilde .

➔ Demande-t-on à la communauté de voter le remplacement de ≠ par ≃ ?

Sinon je vais retirer cette règle du tronc commun pour la déplacer dans l’annexe A.

Le problème est toujours que ≄ non asymptotiquement égal U+2244 est dans la liste des caractères à prendre en charge, section 6.2.3 tableau 9.
➔ Poser la question à la ML, puis s’il n’est pas pris en charge sur le bépo, retirer ≄ non asymptotiquement égal U+2244 de la liste des caractères à prendre en charge.

De toute manière dans le brouillon Afnor daté 20180416, il y a une règle dans le tronc commun, section 6.3.3.2 tableau 16, qui veut que clavier bépotildeclavier bépo= donne ≈ asymptotiquement égal U+2248 sans que ce dernier soit dans la liste des caractères à prendre en charge.

Suite à discussion sur la ML, le ≃ n’est pas mis en touche vive, mais en clavier bépobarréclavier bépotilde .

Symboles inférieur/supérieur ou égal

2) Que l’azerty ait ≤ ≥ et le bépo ⩽ ⩾ en accès direct, il n’y a pas de mal pour le bépo, car il prend en charge les ≤ ≥ via ‹ latin ponctuation ›, et aucune règle de composition dans le tronc commun n’en fait usage.

Pour répondre à la demande de voir l’azerty prendre en charge les ⩽ ⩾, je les ai ajoutés à la liste des symboles mathématiques obligatoires, et ajouté une règle pour clavier bépoaccent circonflexe  dans l’annexe A, permettant de les obtenir à base de ≤ ≥.
Les ′ et ″ sont quant à eux en clavier bépoaccent aigu  dans l’annexe A, le bépo les ayant sur touches vives.
Les lettre modificative apostrophe ʼ U+02BC pour le breton, et lettre modificative apostrophe retournée ʻ U+02BB ʻokina pour les langues polynésiennes sont aussi devenus obligatoires et seront ajoutés dans la touche morte clavier bépolettres européennes additionnelles , qui devra être synchronisée avec clavier bépolatin ponctuation , en versant bépo → azerty.

3) Autre problème : Décisions_à_prendre_avant_le_15_mai_2018#Traitement_des_chiffres

Voir sur la ML.

Lob

N'ayant pas suivi ce projet de norme, il se peut que quelques remarques ne soient pas pertinentes.

6.2.4 Séparateur décimal Le séparateur décimal utilisé doit être la virgule (U+002C). Comme il est fait mention du pavé numérique en 5.1.2, il serait à mon avis justifié que le séparateur décimal soit présent sur le pavé numérique. Sinon ce point va continuer de faire suer les français pendant encore plusieurs générations.

La clause 1 dit que la norme ne concerne pas le pavé numérique.
Donc j’ai pu supprimer la clause 6.2.4, avec pour commentaire :
« Le séparateur décimal concerne le module numérique et est donc hors sujet.
Mais le module numérique devrait être couvert par la norme, car il y a des choses à spécifier.
Encore que le séparateur décimal doit y être le point, à cause des dysfonctonnements techniques rapportés avec la virgule.
Le pavé numérique n’est pas le lieu de forcer la virgule. Pour cela il faut le pavé numérique émulé sur le module alphanumérique, avec à la fois la virgule, le point, l’espace fine insécable (séparateur des milliers), et bien plus (cf. commentaires d’enquête). » -- Marcel (discussion) 12 mai 2018 à 00:35 (CEST)

Je n'ai pas trouvé mention de l'apostrophe courbe, juste du Guillemet-virgule inférieur (qui d'après son nom n'est d'ailleurs pas une apostrophe).

Il est tout en bas du tableau 10 de la clause 6.2.6.

P35 : Note 1, il faudrait mettre une référence pour la méthode dite en "A" sinon on ne voit pas clairement de quoi il s'agit (on : c'est moi)

Page 33, la note 1 dit : « D’autres méthodes existent pour lesquelles des adaptations peuvent produire des solutions améliorées. Par exemple, pour la méthode dactylographique dite en « A » il est préférable de décaler les touches B01 à B05 d’une touche vers la gauche : les caractères de la touche B01 sont déplacés sur la touche B00 ; ceux de la touche B02 vont en B01 et ainsi de suite jusqu’à la touche B05. »
Es-tu sûr d’avoir la bonne version ? Je remets le lien de téléchargement tout en haut de la page. -- Marcel (discussion) 12 mai 2018 à 00:35 (CEST)

P35 : Note 2, idem, il faudrait au moins mettre un exemple. Que veut dire adapter la disposition ?

Celle-ci par contre je l’ai corrigée ainsi : « NOTE 2 La disposition physique des touches (en quinconce, avec décalage des rangées, ou en colonnes droites) ne fait pas partie du domaineest hors du champ d’application de cettela présente norme. La disposition ci-dessousde clavier de type BÉPO peut êtreest adaptée à desaux claviers ne présentant pas deavec ou sans décalage de rangées. » -- Marcel (discussion) 12 mai 2018 à 01:08 (CEST)

P35 : après la lettre de l'annexe, mettre un espace.

Où souhaites-tu voir une espace ?

P39 : accent circonflexe sur enchaînements

L’orthographe réformée n’en met plus. Moi aussi ça me fait bizarre, mais dans la présente norme, on n’a pas le choix.

Quid des raccourcis claviers classiques ? (X,C,V)

Ils sont hors du domaine d’application de la présente norme :)

P65 La disposition BÉPO a été créée par une communauté d’utilisateurs de profils très variés, aussi bien professionnels de l’informatique que non professionnels. : prête un peu à confusion : doit-on comprendre non professionnels de l'informatique ? C'est quoi un professionnel de l'informatique ? Une secrétaire est une professionnelle des outils informatiques bureautiques. Je propose  :

  • de profils très variés, informaticiens, professionnels de santé, utilisateurs avertis (typographie, linguistique, …)

ou plus simple

  • de profils très variés.
Donc j’ai pris le dernier. Maintenant la phrase va : « La disposition BÉPO a été créée par une communauté d’utilisateurs de profils très variés, aussi bien professionnels de l’informatique que non professionnels. Leurs besoins reflétaient cette variété : écriture du français ou de langues étrangères, typographie soignée, écriture de textes mathématiques simples ou de programmes informatiques, mais aussi rapidité de la frappe, confort pour dactylographier durant de longues périodes et prévention des troubles musculo-squelettiques. » -- Marcel (discussion) 12 mai 2018 à 05:34 (CEST)

Éponyme, si on tient à le mettre : de la démarche du professeur éponyme de la disposition Dvorak .(pour mémoire, attention l'usage d'éponyme est casse-gueule, ça veut dire «qui a donné son nom à» et non «qui porte le nom de son créateur». Par exemple : "la déesse éponyme d'Athènes" est correct

2 : et des textes personnels : je propose "et de textes moins formels"

4.9 : programmation informatique

C'est tout.

C’est fait. Merci !


Flamme

  • Chap. 1, p. 7

les pilotes qui leurs sont associés -> les pilotes qui leur sont associés

Merci ! -- Marcel (discussion) 12 mai 2018 à 19:08 (CEST)