Démontage complet TypeMatrix 2030 : Différence entre versions

De Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo

m (2e feuille : corrections à la marge, et conjugaison)
m
Ligne 170 : Ligne 170 :
  
 
[[Fichier:ClavierTMblanc.jpeg]]
 
[[Fichier:ClavierTMblanc.jpeg]]
 +
 +
= Autres retours =
 +
Sur le forum nous avons un autre retour d'un nettoyage d'un TM :
 +
http://forum.bepo.fr/viewtopic.php?pid=13465#p13465

Version du 24 mai 2017 à 20:15

Ayant récupéré un clavier TypeMatrix 2030 défectueux pour un prix tout a fait raisonnable, je me suis lancé dans l'aventure d'essayer de lui rendre vie. Pour cela un démontage complet a été nécessaire et je vais vous expliquer comment faire de même.

Identification de la panne

Après réception du clavier mon premier réflexe est de faire un état des lieux et une énumération des problèmes rencontrés.

Explication de l'ancien propriétaire

La personne m'ayant vendu ce clavier m'a dit que c'est après un nettoyage du clavier à l'alcool que les problèmes sont apparus. Il aurait démonté les touches pour les nettoyer, mais après remontage ça ne fonctionnait plus correctement. Le clavier datant de 2008 et étant bien utilisé (au mini 2 peaux usées dessus), je me dis qu'une usure mécanique n'est pas à exclure.

Test du clavier

Seul

De mon côté j'ai tout bêtement testé les touches une à une. Du coup j'ai pu lister les problèmes suivant :

  • A,U et I ne fonctionnent pas, ou très mal
  • . et K s'affichent simultanément si on appuie sur une de ces 2 touches
  • Le ? q,g,h,f affichent des caractères bizarres en plus de ne fonctionner que rarement
  • et la touche d'espace qui est capricieuse
  • Les flêchent directionnelles ont un comportement aléatoire
  • Sur La ligne des chiffres, une touche sur deux ne fonctionne pas ou juste une fois.
  • La touche Fn et ses combinaisons sont hors service
  • Num/Verr num allume la led mais ne fonctionne pas
  • Je n'ai pas testé les F1-12 mais elles ne semblent pas fonctionner beaucoup mieux que la rangé des chiffres

Bon grosso modo j'ai une «ligne» qui part du A jusqu'au F qui est le plus handicapant, le Fn est aussi problématique pour l'utilisation des touches raccourci couper/copier/coller.

Maintenant il reste a savoir si le problème vient de la partie mécanique et de ses pistes, ou de la partie électronique du clavier.

Avec un autre clavier

Pour localiser la panne j'ai utilisé mon propre clavier TypeMatrix 2030. L'idée est d'intervertir la partie électronique et mécanique de chaque clavier. J'avais peur que entre la version que je venais d'acheter (2008) et mon clavier de 2012 il y ai une incompatibilité. Mais qui ne tente rien n'a rien, donc je me suis lancé dans un démontage sommaire du clavier. Et finalement tout semble identique et il est possible que la conception de ces claviers n'ai pas bougé depuis le début.

Démontage

Tout d'abord retourner le clavier et enlever les 6 petits ronds de caoutchouc, des vis cruciformes se cachent en dessous.

Dos TM.jpeg

Ensuite avec vos ongles ou un couteau a bout rond il faut soulever doucement la partie métallique qui se trouve sur la gauche du clavier. Pour cela il faut passer a coté des touches et soulever la plaque en faisant levier. Il ne sert a rien de tirer trop fort, cette pièce est collée sur tout son pourtour (sauf celui du côté des touches) et se décolle lentement sans trop d'effort. Après il faut dévisser les 2 vis qui maintiennent la plaque électronique.

Elec TM vis.jpeg

Enfin soulever la partie mécanique du clavier en agrippant la plaque d'aluminium qui sert de support a l'ensemble.

Séparation des 2 parties

Pour cela il suffit de tirer délicatement sur la nappe qui relie la plaque électronique au reste du clavier. Il n'y a rien qui la retient si ce n'est le connecteur qui fait pression dessus.

Partie électronique

Rien de bien sorcier, 4 D.E.L., des résistances, 2 condensateurs et une puce sous une couche de résine que je vous déconseille formellement d'enlever sous peine de détruire ce qu'il y a en dessous.

Plaque elec TM face.jpeg Plaque elec TM dos.jpeg

Partie mécanique

Vous devez vous trouver en face d'un sandwich avec d'un côté les touches et de l'autre une plaque d'aluminium percé d'une cinquantaine de trous, le tout avec une nappe qui dépasse du côté gauche.

Intervertissement

Vous en aurez déduis qu'il est assez facile d'intervertir les 2 parties pour savoir si c'est la partie électronique qui fait des siennes ou la partie mécanique qui a un problème.

  • S'il s'agit de la partie électronique vous n'avez plus rien a faire que d'essayer de contacter le constructeur pour voir s'il peut vous fournir cette pièce a moindre frais. Sachez que TypeMatrix a un service après vente des plus efficaces et conciliant et il n'est par rare qu'ils aident même après la fin de garantie. Donc un petit mail ne vous coutera rien et une bonne surprise vous attend peut-être à la clé.
  • S'il s'agit de la partie mécanique il vous reste plus qu'à tenter un nettoyage des entrailles du clavier et donc vous reporter au chapitre suivant pour la marche a suivre.

Désassemblage

A partir de là on ne va plus enlever des vis mais couper certaines fixation qui ne seront plus dans leur état originel après remontage. C'est pour cela que je parle de désassemblage et non plus d'un simple démontage. Si vous arrivez à ce niveau c'est que vous êtes absolument certain que la partie mécanique est défectueuse.

Le mille feuille

La partie mécanique est en fait un empilement d'une plaque d'aluminium (pour la rigidité), une plaque de plastique noire pour le support des touches et entre les deux une feuille de plastique lézardée de pistes électrique.

1er feuille

La première chose a faire est de mettre ce mille feuille coté aluminium en l'air, ensuite vous saisir soi d'un cuter ou d'un fer à souder. Si vous opter pour le cuter il vous suffit de couper tous les rond de plastique noir. Si vous opter pour le fer à souder, repousser les bords haut et bas de ces mêmes rond noir vers le centre pour dégager les trous. Sachant qu'il y en a une cinquantaine de ces attaches cela devrais vous occuper un petit moment. Une fois correctement effectué vous devriez pouvoir désolidarisé la plaque d'aluminium du reste.

Plaque alu.jpeg

2e feuille

Vous devez vous trouver en face d'une feuille en plastique avec des pistes argent. Soulevez-la délicatement car les dômes de touches sont collés dessus. Il se peut que certains ne viennent pas ou se détachent mais nous verrons plus tard comment les recoller.

Piste plie TM.jpeg

Lors de la manipulation précédente vous avez du vous apercevoir que cette feuille n'était pas seule, mais était pliée en deux avec une troisième feuille de plastique au milieu. Une fois la feuille a plat, prenez un cutter ou un long et fin couteau sans dent. Glisser l'objet tranchant entre les feuilles et couper les 2 points d'attache qui unissent ces feuilles. Attention à ne pas couper de piste argentée lors de la découpe par un coup de cutter un peu violent. Si cela arrivait, avec de la peinture/vernis argent conducteur ça se répare facilement. Vous pouvez maintenant ouvrir cet assemblage et retirer la feuille transparente entre les 2.

Piste ouvert TM.jpeg Feuille transparent TM.jpeg

3e feuille

Il s'agit de la plaque de plastique noir avec les touches et les ciseaux. À moins que vous ne vouliez faire un nettoyage en profondeur il n'est pas nécessaire de toucher a cette partie. Si vous voulez vraiment tout démonté j'expliquerais la démarche dans la partie «bonus» en bas de page.

Feuille noir TM.jpeg

Réparation

Partie électronique

Si vous voulez vous amuser à tenter de réparer la plaque il y a toujours quelques condensateurs ou résistance à changer, mais si leur apparence est correcte je doute que vous puissiez réparer quoi que ce soi. Encore une fois il vaut mieux contacter le SAV de TypeMatrix qui est très efficace et agréable même après la période de garantie.

Partie mécanique

Je dit mécanique mais en fait ce sont seulement les pistes que nous allons nettoyer. Pour cela équiper vous d'alcool de ménage et d'un chiffon ou similaire.

Prenez la feuille transparente avec les pistes, ouvrez-la et faite un premier examen visuel des pistes. Cherchez celles qui sont plus foncées, examiner les pastilles de la même manière. Si vous avez des dômes encore coller dessus, n'hésitez pas a les enlever, il est facile de les recoller plus tard.

Prenez votre chiffon et humidifiez-le avec de l'eau puis l'alcool. Les pistes ont tendance a s'effacer avec l'alcool, donc n'y allez pas trop fort trop rapidement, vous risqueriez de le regretter. Il vaut mieux jouer de l'huile de coude plutôt que d'en faire trop avec l'alcool.

Pour mon problème j'ai tester plusieurs solution :

  1. Le crayon à papier, ça fonctionne mais seulement sur des coupures très petites, le carbone n’adhérant pas sur le plastique il n'est pas possible de faire de grosse réparation avec.
  2. Le papier alu fixé avec du scotch. Permet des réparation plus importante mais le contact n'est pas parfait
  3. La peinture/vernis conducteur. C'est le plus efficace et durable, en fait c'est similaire a ce qui est déjà sur la feuille de plastique. Permet de large réparation avec un contact parfait. Son seul désavantage est son prix qui est bien plus élevé que les autre solutions.

Une fois votre travail terminer, testez le bon fonctionnement du tout, ça vous évitera de devoir tout redémonter par la suite. Pour cela vous pouvez simuler un appuie sur une touche en utilisant des fils électriques (fin de préférences). Localiser les pastilles qui se superpose normalement et mettez les en contact.

Remontage

On refait toutes les manipulations en sens inverse, plus une étape de recollage des dômes si besoin.

Donc si on reprend dans l'ordre :

  • Repliage des feuilles de plastique
  • Remise en sandwich entre la plaque d'alu et celle en plastique noir
    • Rebranchement de la partie électronique pour test
    • Faire un test de fonctionnement de toutes les touches. Prenez un dôme pour simuler un appui
    • Si vous voyez que quelque chose cloche c'est le moment de le corriger
    • Débranchement de la partie électronique
  • Rescellement de la partie mécanique
  • Recollage des dômes si besoin
  • Rebranchement de la partie électronique
    • Faire un ultime test de fonctionnement
  • Remise en place du tout dans la coque
  • Remise en place des cabochons si vous les aviez fait sauter
  • Remise en place du cache métallique au-dessus de la partie électronique
  • Remise en place des vis au dos du clavier et des caches en gomme

Et voilà vous avez normalement fait le maximum pour tenter une réparation de votre TM. Au-delà de ça il est préférable de contact le service client.

Rescellement de la partie mécanique

Lors du démontage c'est la seule partie destructive que l'on ai eu à réaliser, faire sauter les ergots de maintien. Suivant la manière dont vous les avez rendus inopérant vous avez 2 solutions:

  • Vous les avez rabattus en les assouplissant (fer à souder / sèche cheveux) => Vous pouvez essayer de les remettre en place comme si de rien était.
  • Vous les avez coupés => il ne vous reste plus qu'a prendre un tube de colle pour PVC qui sert normalement à coller les tuyau d'évacuation d'eau, donc facilement trouvable dans un magasin de bricolage. Et de mettre un goutte suffisamment grosse pour qu'elle dépasse du trou de la plaque d'alu. En général le temps de séchage est long donc soyez patient.

Collage PVC TM.jpeg Collage final TM.jpeg

J'ai réfléchi a une solution plus pérenne et surtout démontable a souhait sans être destructeur et mis à part des toutes petites vis M2x3ou4mm il n'y a pas d'autre possibilité. C'est vraiment le point le plus décevant dans le démontage de ce TM, ne pas avoir trouvé un meilleur type de fixation.

Recollage des dômes

Pour cela il vous suffit de vous munir d'un bon vieux tube de colle bâton comme à l'école. Ne cherchez pas à les coller le plus possible avec une autre colle vous risqueriez de détériorer les feuilles de plastique. La manipulation exacte est de prendre un dôme par le petit bout, coller la base du dôme sur le bâton une petite rotation et placer le juste au-dessus d'une pastille. Laissez sécher quelques instants et voilà !

Domes TM.jpeg

Remise en place des cabochon

Au-delà de la simple différence de couleur des cabochons de votre TM, il comporte aussi plusieurs tailles et pas seulement entre les Fx et les autres, explication. Comme vous pouvez le voir que ce soit les touches des Fx qui sont déjà réduites en hauteur, certaines le sont aussi en largeur. Ou plutot que certaines sont plus larges et ces dernières doivent être placé sur les côtés du clavier. Ce qui est logique puisque plus les doigts partent sur les côtés et moins ils sont précis.

Cabochons TM.jpeg

Voilà un exemple de mauvais placement de cabochons :

Cabochons TM mal places.jpeg

Remise en place des ciseaux

Ici rien de sorcier il n'y a que 2 taille pour cette pièce, les petit pour les touches Fx et les autre pour le reste.

Ciseaux TM.jpeg

Conclusion

Le démontage complet de ce clavier a été une bonne expérience et une découverte de la simplicité de sa conception.

Bons points

  • Très bonne qualité des matériaux ! On peut tirer/pousser sur de tout petit éléments sans que ceux-ci ne casse a notre grand soulagement.
  • Facilité du démontage. Pas de tête de vis bizarroïde, pas de clips a outrance, pas de manipulation obscure … sauf pour le mille feuille coté méca, dommage.
  • Le fait que la partie mécanique et électronique soient indépendantes l'une de l'autre est une bonne chose pour le remplacement des pièces.
  • Remontage sans qu'il nous reste une vis d'on ne sait trop où, tout se replace correctement sans forcer

Amélioration

  • Définitivement le système de fixation du mille-feuille, c'est la seule partie destructive du démontage qui touche à la cohésion du clavier.
  • Le soudage des feuille plastique n'est pas un problème en soi vue que le tout est parfaitement maintenue par pression et par les ergots.
  • Enfin la finesse de la plaque de plastique noir formé pour servir de fixation aux ciseaux est vraiment limite. On est a moins d'un millimètre ce qui est vraiment très peu pour la solidité d'une telle matière. J'ai d'ailleurs cassé 3 "glissière" pour les ciseaux des touches Fx et je n'ai malheureusement réussi a n'en recollé que 2.
  • De même les ciseaux sont vraiment petit et de forme complexe. Recoller une patte cassée est mission impossible.

Cependant sur les 2 derniers point le fait que les matériaux sont de bonne qualité assure une bonne résistance et une durabilité excellente. Sans accident particulier je suis convaincu que ce clavier peut vous durer un bon paquet de temps (10 ? 20 ? 40 ans ?).

ClavierTMblanc.jpeg

Autres retours

Sur le forum nous avons un autre retour d'un nettoyage d'un TM : http://forum.bepo.fr/viewtopic.php?pid=13465#p13465