Version 1.1rc1/Touches mortes/Raccourcis

De Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo

La plupart des caractères diacrités sont accessibles selon la logique clavier bépodiacritiqueclavier bépolettre de base ➔ 'lettre diacritée'.
L’inconvénient de ce système est que certains caractères fréquents dans des langues importantes peuvent être très peu accessibles par rapport à leur usage réel. Cependant, des combinaisons plus ergonomiques sont concevables, mais violeraient la logique générale. L’idée consiste à étendre le système des touches mortes à diacritique dans le cadre de la remise à plat des touches mortes (création des touches mortes chaînées et des sélecteurs de groupe spécialisés).

Cas identifiés

  • En Pinyin (romanisation standard du mandarin), 'ü' représente une voyelle différente de 'u'. Sur presque chaque syllabe, un diacritique parmi '¯', '´', 'ˇ' et '`' marque le ton ; aussi n’est-il pas rare de devoir saisir 'ǖ', 'ǘ', 'ǚ' ou 'ǜ', ce qui est peu ergonomique au vu de la fréquence de ce cas de figure et de l’importance de la langue. La lettre 'v' étant la seule lettre de l’alphabet latin non utilisée en pinyin, certains systèmes informatiques l’utilisent comme substitut d’'ü' ; aussi est-il naturel pour une personne utilisant couramment le pinyin, d’utiliser les combinaisons clavier bépo¯clavier bépov, clavier bépo´clavier bépov, clavier bépoˇclavier bépov ou clavier bépo`clavier bépov pour la saisie de ces caractères. Ces raccourcis sont déjà implémentés depuis la version 0.6.5.1 dans les pilotes Windows, où la saisie de ces caractères était complexe sans enchaînement des touches mortes possible.
  • En espéranto, six lettres additionnelles sont utilisées : 'ĉ', 'ĝ', 'ĥ', 'ĵ', 'ŝ' et 'ŭ'. Pour la saisie de cette dernière, le recours à la touche morte brève (clavier bépoAltGr+clavier bépoW ) grève l’ergonomie. Aussi l’usage du raccourci clavier bépo^clavier bépov, en ce qu’il permet de saisir tout l’espéranto avec la touche morte circonflexe, est-il assez standard.
  • Problème de la brève morte en turc ?
  • Duplication de l’apostrophe droite sur clavier bépo^clavier bépo,, en plus de l’actuel clavier bépoAltGr+clavier bépo, (point déjà validé pour la version 1.1).

Dans les deux premiers cas ci-dessus, 'V' avec les diacritiques concernés n’existe pas dans Unicode, il n’y a donc pas de conflit.

Avantages

  • ergonomisation de la saisie de plusieurs langues importantes ;
  • occasion de reclasser toutes les touches mortes en sélecteurs de groupe rémanents, afin de pouvoir introduire beaucoup plus de raccourcis (pour d’autres lettres diacritées, des ponctuations).

Inconvénients / critiques

  • de par leur statut de raccourcis de saisie, ces facilités nécessitent un apprentissage plus poussé que la simple mémorisation de la carte d’agencement ; mais ce niveau d’exigence élevé est en cohérence avec le niveau de compétences des utilisateurs ciblés.

Portabilité

  • Windows : OK pour les caractères du plan multilingue de base (au-delà, nécessité de faire précéder le surrogat haut manuellement).
  • X.Org : OK dans la même mesure que les touches mortes spécialisées et les enchaînements de touches mortes.
  • macOS : OK.

Options de vote envisagées

A. brider les touches mortes
au seul support des lettres porteurs du diacritique nominal ;
B. implémenter les raccourcis cités ci-dessus sans aller plus loin
(nécessite de déclarer les touches mortes concernées comme sélecteurs de groupe rémanents) ;
C. reclasser toutes les touches mortes en sélecteurs de groupe rémanents
et compléter les cartes avec d’autres nouvelles propositions.

_________________________