Version 1.1rc1/Touches mortes/Groupes

De Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo

Sur une disposition ergonomique qui compte beaucoup d’informaticiens parmi ses utilisateurs, et donc faite pour programmer autant que pour écrire le français – ce sont bien ces deux casquettes que les développeurs ont vocation à porter alternativement –, les caractères informatiques doivent être facilement accessible. Il convient donc de réduire l’emprise des touches mortes spécialisées en AltGr afin d’y placer le croisillon, le guillemet inverse informatique, le circonflexe en touche vive, et aussi le $, tous plus facilement accessibles qu’actuellement.

Bien qu’il soit important d’avoir beaucoup de symboles sur le clavier, la majorité des utilisateurs n’en font qu’un usage tout au plus sporadique, attendu que pour l’usage quotidien, les mathématiciens ont des outils spécifiques autrement plus puissants, et ne considèrent de recourir à une touche morte que pour se dépanner dans un mail, et encore.

D’autre part, les quelques cartes envisagées (Latin, IPA, maths) sont insuffisantes pour parer à toute éventualité, et les caractères s’y entassent d’une manière qui suscite les critiques ; les positions deviennent difficiles à retenir, parce que chaque carte contient à son tour deux groupes, calqués sur les deux groupes de base.

L’idée

C’est peut-être une aberration de reléguer des caractères informatiques sur des positions anti-ergonomiques au profit d’une multitude de touches mortes spécialisées qui ne seront quasiment jamais utilisées, car :

  • les caractères ont des domaines d’utilisation très pointus ;
  • le choix proposé sur les cartes est trop limité pour un usage professionnel ;
  • les scientifiques utilisent des outils autrement puissants ;
  • dans le cas des écritures non-latines, un autre moyen existe au sein de la disposition avec zéro emprise dédiée sur la carte ;
  • le principe des pressions multiples permet d’économiser des touches mortes ;
  • le principe de la sélection de groupe permet d’accéder à beaucoup plus de couches spécialisées, qui seront retenues en fonction des besoins.

D’où l’intérêt d’un sélecteur de groupe polyvalent, rémanent (en touche morte), qui n’occupe qu’une seule position de touche tout en donnant accès à de nombreux groupes. Le premier sera bien sûr Latin étendu et ponctuation étendue comme sur la proposition de Flavien et Miltøn. Une double pression ouvre le groupe suivant, tandis qu’un appui sur une touche à chiffre (sans changer de niveau) emmène directement au groupe n.

D’autres groupes peuvent être implémentés avec des touches de combinaison ajoutées sur la ou les touche(s) de verrouillage, permettant de taper des mots dans jusqu’à 4 écritures non-latines en touches vives. Encore une possibilité est la transformation de LSGT en touche de combinaison Num. Ces fonctionnalités seront présentées sur ces pages liées.

Carte d’implantation

La carte suivante montre pourquoi le téléscopage des touches mortes est préférable à leur prolifération :

  1. l’ergonomisation de plusieurs caractères informatiques actuellement peu accessibles ;
  2. l’ergonomisation du bépo sur les claviers ANSI en redondant le Ç en clavier bépoAltGr sur clavier bépoC ;
  3. l’implantation de l’accès à la fonctionnalité de composition en clavier bépoAltGr+clavier bépoEspace et le transfert concomitant du tiret bas sur une autre touche.

Sur cette carte, le sélecteur de groupe polyvalent est en clavier bépoAltGr+clavier bépoL.
Cette carte reprend verbatim la maquette d’impression actuelle (la carte simplifiée) à l’exception de l’inversion des apostrophes, déjà validée.
Les caractères surlignés en jaune et toutes les touches mortes affichent une info-bulle au survol du pointeur.

#
$
1
"
2 «
« <
3 »
» >
4  
( [
5  
) ]
6
@
7
+ ±
8 ÷
-
9
/ ø
0
* ×
°
= å
`
%
B ŏ
|
É </
á
P §
&
O Œ
œ
È />
ò
! ^
ê ^
V _
ȟ
D
#
L (ɔ)
³
J IJ
ij
Z
ß
W Ə
ə
 ⏎ 

Num
A Æ
æ
U Ù
ù
I ȯ
ë
E ¤
; ș
, '
C Ç
ç
T
_
S
$
R ɍ
`
N
õ
M º
ō
Ç ș
ç ȩ
- -
À
\
Y
{
X
}
: ȩ
.
K
~
?
·
Q ǫ
ш
G ư
µ
H
F ª
ſ
Ctrl
Sys
Alt
[fine insécable]   [insécable classique]
[espace] © [Compose]
AltGr
Sys
Menu
Ctrl


Avantages

  • on gagne des positions accessibles pour les caractères essentiels ;
  • coupe court aux critiques invoquant la logique de la composition des cartes ;
  • augmentation significative de l’espace d’agencement disponible.

Inconvénients / critiques

  • accès un peu plus compliqué à des caractères rarement utilisés.

Portabilité

  • Windows : OK pour les caractères du plan multilingue de base (au-delà, nécessité de faire précéder le surrogat haut manuellement).
  • X.Org : OK dans la même mesure que les touches mortes spécialisées et les enchaînements de touches mortes.
  • macOS : OK.

Options de vote envisagées

  1. multiplier les touches mortes spécialisées ;
  2. opter pour un sélecteur de groupe polyvalent (emplacement à définir).

_________________________