Évaluation

De Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo

Comment choisir une fonction de fitness appropriée, afin d'évaluer la qualité d'une disposition de clavier pour un texte donné ?

Méthode empirique

On suit les recommandations de Auguste Dvorak, et on donne différentes notes aux touches, aux digrammes et aux trigrammes. On met une meilleure note aux doigts les plus forts, et une moins bonne aux touches les plus éloignées.

Modélisation

En assimilant la main et les doigts à des corps solides possédant une inertie propre, on peut construire rapidement un modèle ressort-masselotte modélisant de manière approchée les mouvements des doigts. C'est cette approche qui est utilisée dans notre simulateur de frappe.

Méthode expérimentale

Il faudrait modifier un keylogger pour qu'au lieu d'enregistrer les lettres frappées, des statistiques soient réalisées sur la vitesse de frappe de paires de touches. On peut en effet postuler que le délai qui s'écoule avant la frappe d'une touche dépend uniquement : de la position de cette touche, de la touche frappée juste avant (de sa position), et éventuellement de la dernière touche frappée avec la même main ou le même doigt.

On admet donc que :

  • le keymap n'a aucune importance sur le « coût » d'un mouvement - la vitesse de frappe d'une touche est un bon indicateur de son ergonomie.

Je propose le protocole suivant :

  1. on collecte des données pour un certain nombre de dactylographes ;
  2. on les débruite ;
  3. on trace pour chaque touche le délai de frappe en fonction de la touche précédente, et on vérifie que ça fait bien des tâches distinctes ; on vérifie la corrélation des données entre le différentes personnes  ;
  4. on fait la même chose avec d'autres critères, et si ça fait des tâches distinctes, on les note pour inclusion dans le simulateur ;
  5. on établit une liste de successions de touches remarquables, et leurs coûts moyens pour les différents utilisateurs.

Une fois qu'on aura identifié nos critères, il sera aisé de produire un simulateur réellement pertinent.

Tentatives d'approche théorique

Boris Daix travaille sur l'approche théorique du problème en définissant des critères « naturels » pour la comparaison de deux touches, lesquelles se voient ensuite remettre un caractère selon le keymap envisagé.